Entreprendre en franchise, les conseils de la Fédération Française de la Franchise

Vous souhaitez créer votre entreprise en devenant franchisé ? Comment faire votre choix ? Quels sont les critères pour bien sélectionner le réseau approprié ? Quels sont les points de vigilance pour réussir votre projet d’entreprise en franchise ? 

Retrouvez les conseils de Chantal ZIMMER, déléguée générale de la Fédération Française de la Franchise (FFF), apportés mercredi 20 mars 2013 sur ce sujet.


Bonjour et bienvenue sur ce t’chat. Nous sommes très heureux de recevoir aujourd’hui Chantal Zimmer, déléguée générale de la Fédération Française de la Franchise.
Bonjour à tous. Bienvenue sur le chat consacré à la franchise. Bien entendu, je suis à votre disposition pour répondre à vos questions. 

valentin : Quelle est la définition d’une franchise ?
C’est une alliance entre le franchiseur et le franchisé. Tous les deux sont des chefs d’entreprise indépendants. Une alliance qui repose sur la réitération par le franchisé d’un concept de franchise qui est mis au point par le franchiseur, testé par lui et dont la réussite économique est prouvée. 

Corinne : Quelle différence entre franchiseur et franchisé ?
Le franchiseur c’est la tête de réseau, celui qui eu l’idée du concept, qui l’a testée, qui l’a mise au point, qui détient un réel savoir-faire, qui a une enseigne et qui a les structures permettant d’assister le franchisé. Le franchisé va bénéficier de l’enseigne, il va exploiter son entreprise sous l’enseigne. 
Il va bénéficier du savoir-faire du franchiseur qui va le former de façon à ce qu’il puisse, par rapport au consommateur, réitérer le concept, c’est-à-dire apporter au consommateur la promesse faite par l’enseigne. 

bonhomme : J’ai entendu parler de la commission affiliation, c’est quoi ?
La commission affiliation est surtout utilisée dans le secteur du prêt-à-porter. Parce que le risque majeur d’un commerce dans le prêt-à-porter vient de la gestion du stock qui aujourd’hui doit être en flux tendu, à savoir tourner très vite et avoir toujours les collections attendues par les consommateurs. 
Une franchise qui applique la commission affiliation est une franchise dans laquelle le franchisé est bien un commerçant indépendant, qui bénéficie de l’enseigne et du savoir-faire du franchiseur, mais où le stock est mis en dépôt par le franchiseur et géré par lui. Autrement dit, le franchisé n’encourra pas le risque du stock et aura besoin de moins de trésorerie. 

fabriced : Quels sont les points juridiques à valider dans le choix d’un franchiseur ?
Vérifiez que le franchiseur est bien propriétaire de ses marques et enseignes et les a protégées. 
Vérifiez que le franchiseur détient un réel savoir-faire et donc qu’il y a des obligations de formation (initiale et continue) de la part du franchisé. 
Regardez et analysez quels sont les services rendus par le franchiseur au regard du droit d’entrée et des royalties. Quelles sont les clauses d’exclusivités, clauses territoriale et d’approvisionnement ? Quelles sont les conditions de sortie du contrat à la fin du contrat (non-concurrence, non-affiliation) ? La durée du contrat permet-elle d’amortir les investissements spécifiques à l’enseigne ? Vérifiez également le respect du code de déontologie de la franchise… 

Nabil : Comment connaître les réseaux de franchise qui existent et surtout ceux qui recrutent ?
Vous pouvez demander l’annuaire de la franchise à la Fédération Française de la Franchise :www.franchise-fff.com
Vous avez également un site de recrutement qui s’appelle l’Observatoire de la Franchise :www.observatoiredelafranchise.fr
Enfin, vous pouvez venir au Salon de la Franchise qui se déroule du 24 au 27 mars à la Porte de Versailles à Paris et où 400 exposants franchiseurs seront présents pour recruter. 

Sandrine Balet : C’est compliqué de devenir franchisé ?
Non, ce n’est pas compliqué d’être franchisé, pas plus que d’être chef d’entreprise. Il faut tout simplement avoir la fibre entrepreneuriale, avoir bien compris le fonctionnement de la franchise, c’est-à-dire comprendre le rôle du franchiseur et du franchisé dans le cadre du réseau de franchise. Choisir son secteur d’activité et choisir son franchiseur. 
Le Salon vous permet de participer à une centaine de conférences qui vous permettront de comprendre la franchise. Vous pourrez aussi rencontrer des franchiseurs, des franchisés, des banques, des experts comptables, des avocats, qui vous aideront à construire votre projet de création d’entreprise en franchise. 

Rémi : Quels sont les secteurs porteurs en ce moment ?
Sofia : C’est quoi les franchises qui marchent en ce moment dans l’alimentation ? Ou le textile ?
Le succès de la franchise dépend d’abord du chef d’entreprise lui-même, de l’énergie qu’il y met, d’un business plan bien préparé et validé par le banquier, l’expert-comptable et le franchiseur. Il n’y a pas de secteurs plus porteurs que d’autres, il faut un secteur qui vous plaise et bien choisir son franchiseur dans son secteur. 

Jasper : Bonjour et merci de l’opportunité de vous poser des questions. J’aurais voulu savoir comment évaluer la pertinence d’un réseau de franchises ?
Le meilleur critère, c’est la réussite des franchisés qui sont déjà en place qui permet de constater si le savoir-faire du franchiseur est pertinent, si son modèle économique est rentable et si le franchiseur a les moyens d’assister les franchisés. En sachant que la réussite dépend aussi de la qualité du travail du franchisé. Il est donc recommander de rencontrer les franchisés du réseau qui vous intéresse. 

Stéphane Ayoun : Qu’est-ce que ça comprend les droits d’entrée ?
Le droit d’entrée permet de rémunérer l’accès au réseau, donc à l’enseigne, la transmission du savoir-faire du franchiseur au franchisé, donc la formation initiale, l’assistance du franchiseur au franchisé avant l’ouverture du point de vente et pendant l’ouverture du point de vente. 
L’assistance pendant le contrat étant couverte par des royalties ou une marge sur les produits le cas échéant. 

fabriced : Est-ce qu’un franchiseur décide du fonctionnement de l’entreprise du franchisé ?
Le franchiseur ne décide pas du fonctionnement du franchisé, il a cependant le devoir de s’assurer que le franchisé reproduit fidèlement le concept afin de ne pas tromper le consommateur. 

Captain : Bonsoir, comment juger si ces royalties sont raisonnables ?
Il faut analyser : quels sont les services rendus par le franchiseur, quel est le degré d’assistance, quel est le degré de recherche et d’innovation apporté par le franchiseur. De plus, est-ce que le taux de royalties est supportable par le chiffre d’affaires et la marge brute dégagée par l’exploitation ? 

Captain : Parfois il y a aussi une redevance publicitaire. A quoi cela correspond ? Cela veut-il dire que la franchise prend en charge tous les frais de communication ?
La redevance publicitaire a pour objectif de financer la communication du réseau, c’est un budget géré par le franchiseur de façon tout à fait transparente par rapport au franchisé. 
Elle peut prendre en charge toute la communication, nationale et locale, comme elle ne peut pas prendre en charge que la communication nationale et laisser à la charge du franchisé la communication locale. 
Bien évidemment, tout doit être transparent au niveau du contrat. 

Abby : Bonjour, je voudrais savoir s’il est possible de résilier un contrat de franchise avant la date prévue ? Si oui, est-ce soumis à des versements d’indemnité au franchiseur ? Merci d’avance de votre réponse
Les deux parties sont tenues de respecter les termes du contrat dans sa totalité. Si l’une des parties vient à ne pas les respecter, comme par exemple à rompre le contrat avant son terme pour une raison non justifiée, il est normal qu’elle soit redevable d’indemnités à la partie qui se trouve être lésée. 

Sylvain : L’apport personnel est-il obligatoire dans toutes les franchises ?
L’apport personnel n’a rien à voir avec la franchise. L’apport personnel est obligatoire dans toute création d’entreprise, quelle que soit la stratégie de développement choisie par le créateur d’entreprise. Il en va de la santé financière de l’entreprise et donc de ses chances de succès. 
Raisonnablement un banquier pour prêter exigera un apport financier représentant au minimum 30% de l’investissement global. Il ne faut pas confondre l’apport personnel et le droit d’entrée, à savoir le montant de l’investissement et son financement. 

MARCY : Comment créer et organiser sa société au démarrage pour ensuite pouvoir la développer sous forme de franchise ? Le nom commercial de la société doit-il faire l’objet d’une structure juridique indépendante et sous quel statut juridique pour être le moins imposé ? Merci pour votre aide. Bien cordialement. 
Il faut en premier lieu tester votre concept pour le mettre au point et pouvoir le réitérer. Ce que n’est que lorsque vous pourrez démontrer la réussite économique de votre concept et donc la réalité du savoir-faire et que vous aurez les moyens financiers et humains pour transmettre ce savoir-faire aux franchisés et donc leur permettre de réussir que vous pourrez commencer à franchiser. 
La forme juridique de votre société importe peu, il faut néanmoins que la société franchiseur soit propriétaire de l’enseigne ou ait des droits sur l’enseigne, lui permettant d’autoriser l’utilisation de cette enseigne par le franchisé pendant toute la durée du contrat qui les lie. 
Il n’y a pas de caractéristiques fiscales spécifiques à la franchise. Franchiseurs et franchisés doivent respecter les lois qui gouvernent toute acte de commerce. 

Jean et Mickael : C’est possible de devenir franchiseur avec un associé ?
Oui, c’est tout à fait possible. 

fabriced : Qu’est-ce le DIP ?
Le DIP, c’est le dossier d’information précontractuel qui répond aux obligations imposées par l’article L330-3 du code du commerce dont l’objectif est de fournir à l’investisseur candidat franchisé toutes les informations concernant le franchiseur, les obligations financières, le contrat de franchise, l’état du marché, etc. 
Ces informations devant permettre au candidat franchisé d’établir son projet et de décider en toute connaissance de cause, donc en toute responsabilité. 
Le DIP doit être remis au minimum 20 jours avant toute signature de contrats et toute perception d’argent de la part du franchiseur. 

axel : Est-ce qu’il y a des garanties financières quand on ouvre une franchise ? Ou on peut tout perdre ?
C’est une création d’entreprise, vous serez chef d’entreprise à part entière, avec les avantages mais aussi les risques liés à la création. 

Samuel Mounier : Comment se passe la rémunération pour qui prend un magasin en franchise ? A-t’on un salaire 
A vous de décider, vous êtes chef d’entreprise, donc votre propre patron, vous pouvez décider de votre propre salaire vous-même, dans les limites de la rentabilité de l’entreprise. 

TOTO : Comment se passe une revente dans le cadre d’une franchise ?
Tout dépend de ce qui est prévu dans le contrat. 

Captain : Existe-t-il des modèles-type de contrat de franchise ?
Captain : L’échéancier de paiement des royalties et de la redevance publicitaire est-il fixé dans le contrat ou est-ce pareil dans toutes les franchises ?
Non, le contrat de franchise doit être rédigé sur-mesure en fonction de l’activité et du fonctionnement du réseau de franchise en question. En revanche, il doit respecter le code de déontologie européen de la franchise. Le paiement des royalties, et des redevances publicitaires lorsqu’il y en a, est fixé dans le contrat de façon précise. 

valentin : Qui peux nous aider dans nos choix ?
Pour bien comprendre la franchise, la FFF organise dans le cadre de l’Académie de la Franchise des séminaires spécifiques. Ensuite, pour construire son projet, les avocats, les banquiers, les experts comptables peuvent être de bons conseils. Le site internet de la Fédération (www.franchise-fff.com) est également une mine de renseignements. 

Didou : Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?
Ne pas avoir bien compris le fonctionnement de la franchise et les relations entre le franchiseur et le franchisé. Se tromper de franchiseur. Se tromper dans l’établissement de son compte d’exploitation prévisionnel. Sous-estimer ses besoins en fonds de roulement. Ce sont les erreurs classiques. Prenez bien le temps de vous informer et de vous renseigner avant de vous lancer dans ce projet. 

Mireille : Bonjour, est-ce que c’est plus simple de créer son entreprise dans le cadre d’une franchise que de monter une entreprise de A à Z ?
Oui, c’est plus simple dans la mesure où vous bénéficierez de l’aide du franchiseur et de ses conseils, ce qui n’empêche que vous devez avoir en tête que vous êtes un entrepreneur et que certaines étapes sont incontournables comme celles d’établir un business plan prudent et de bien mesurer vos risques. 
Ceci dit, dans la mesure où vous réitérez un concept dont la réussite est démontrée, vous minimisez vos risques d’entrepreneur. Le franchiseur a l’obligation de mettre à votre disposition des outils, de vous former, mais il vous appartient de les mettre en œuvre et donc d’assurer votre propre réussite. 

Merci beaucoup Chantal Zimmer, le mot de la fin ?
La création d’entreprise et plus particulièrement en franchise est une aventure qui peut donner un sens à votre vie professionnelle et qui peut vous aider à vous réaliser. 
Elle repose sur des règles précises, sur le respect de ses engagements et sur des valeurs telles que la loyauté, la transparence et la confiance. 
Autrement dit, la réussite de la franchise repose sur un savoir-faire mis au service d’un savoir-être. 
C’est ce qui fait sa force et c’est ce qui fait sa grandeur. 
Vous disposez de quatre jours dans le cadre de Franchise Expo Paris qui est le salon de la franchise le plus important au monde pour vous renseigner, pour donner une autre orientation à votre vie professionnelle si vous en ressentez l’envie ou le besoin. 
Franchise Expo Paris , du 24 au 27 mars, Porte de Versailles à Paris. Merci pour vos questions et bonne soirée à tous. Bonne chance dans votre nouveau projet !

 

Pour nous signaler un abus, utiliser notre formulaire de contact.