Mes assurances

Mon entreprise

 

Lorsque vous avez établis les risques qui pourraient s’appliquer à votre entreprise, il vous reste à choisir une assurance adaptée. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des assureurs et à comparer les offres. Vous trouverez ci dessous les offres les plus courantes. 

L’assurance multirisque professionnelle

  • L’assurance dommages aux biens 

Cette assurance protège les biens de votre entreprise : les bâtiments, le mobilier, le matériel et les marchandises. 
Vous êtes alors couvert en cas d’incendie, d’explosion, de dégâts des eaux, de tempête, de vol, de vandalisme, de dommages électriques… 

Exemples : vous subissez un dégât des eaux ou un incendie dans votre local professionnel et votre mobilier et vos marchandises sont détruits lors du sinistre. 

  • L’assurance responsabilité civile 

L’assurance responsabilité civile couvre les dommages que vous pouvez causer à un tiers. 

La responsabilité civile de l’entrepreneur comprend : 
- la responsabilité civile des locaux : cette garantie couvre votre responsabilité civile pour les dommages causés à des tiers en cas de sinistre dans vos locaux (voisins, propriétaire), 
 - la responsabilité civile exploitation : cette garantie couvre votre responsabilité civile pour les dommages causés à des tiers dans le cadre de votre activité professionnelle (clients ou non), 
- la responsabilité civile professionnelle : cette garantie couvre votre responsabilité civile pour les dommages causés par les travaux après leur achèvement ou par les produits après leur livraison. 

Exemples : dommages causés à vos voisins suite à l’incendie de votre magasin, chute d’un client dans votre magasin, dommages subis par vos clients liés à vos produits ou travaux suite à un vice caché du produit, erreur de conception, intoxication alimentaire… 

La règlementation de certaines activités professionnelles vous contraint de souscrire une assurance responsabilité civile spécifique (exemples : les professionnels du bâtiment, agence immobilière, garagiste…). Si vous êtes auto-entrepreneur, vous devez malgré tout vous soumettre aux obligations relatives aux assurances professionnelles. 

Il est fortement recommandé de vérifier la règlementation qui s’applique à votre secteur d’activité en matière d’assurance. 

  • L’assurance perte d’exploitation 

L’assurance perte d’exploitation vous couvre en cas de perte financière liée à l’arrêt ou au ralentissement de l’activité suite à un sinistre (incendie, inondation….). 

Elle couvre la perte financière résultant de la baisse du chiffre d’affaires et le remboursement des frais engagés pour poursuivre, si cela est possible, l’activité dans des conditions provisoires (location de locaux, frais de transport inhabituels…). 

  • L’assurance perte de valeur vénale du fonds 

L’assurance perte de valeur vénale du fonds couvre la perte partielle (diminution de la surface, de la clientèle, fermeture de l’établissement pour travaux…) ou totale (impossibilité définitive de poursuivre l’exploitation) du fonds suite à un sinistre. 

La valeur vénale du fonds est constituée de la valeur marchande des éléments incorporels du fonds (droit au bail, pas-de-porte, clientèle, achalandage,… ).  

  • L’assurance protection juridique 

En cas de litige, votre assurance protection juridique vous permet de bénéficier : d’informations juridiques, d’une intervention auprès de l’autre parti pour trouver une solution négociée à l’amiable et/ou une prise en charge en cas de procès. 

Exemples : litiges avec vos salariés, vos fournisseurs, les propriétaires 

L’assurance « Homme Clé »

L’assurance « Homme Clé » couvre votre entreprise des conséquences financières de l’incapacité ou du décès du ou des homme(s) clé(s). 

Il peut s’agir de vous en tant que chef d’entreprise, mais aussi de certains collaborateurs indispensables à l’activité de votre entreprise. 

A noter, ce type d’assurance ne concerne que les entreprises sous forme sociétaire. 

L’assurance des véhicules professionnels 

Dans le cadre de votre activité, vous pouvez être amené à utiliser des véhicules (transport de matériel, de marchandises….). Vous devez les assurer au même titre qu’un véhicule particulier. 

Vous pouvez souscrire des options particulières afin de garantir le contenu de vos véhicules (marchandises, matériels), les aménagements professionnels spécifiques…