Ma banque

Les financements

Tout au long de son cycle de vie, votre activité va générer des besoins de financement, ce qui est tout à fait normal dans le cadre d’une activité professionnelle indépendante. Il importe cependant de bien les comprendre pour mieux les anticiper, et choisir la solution de financement adaptée. Contactez votre conseiller bancaire pour connaître les solutions existantes adaptées à votre situation.

Vos besoins de financement

Vos besoins de financement peuvent être liés à :

  • Des décalages entre vos encaissements clients et vos règlements (achat de stocks en vue de production/transformation, règlement différé de certains clients, retards de règlement clients, voire impayés, etc.) nécessitant la mise en place d’une ou plusieurs solutions de financement court terme ;
  • Des investissements d’équipements pour l’achat et le renouvellement de matériels, l’acquisition de locaux professionnels entraînant la mise en place d’une solution de financement moyen terme ou de crédit-bail ;
  • Des projets de développement de votre activité par l’acquisition d’une nouvelle entité, d’un nouveau point de vente…

Les solutions court terme

Vos besoins de financement court terme liés à votre cycle d’exploitation peuvent être ponctuels ou récurrents. Selon la nature des besoins, votre conseiller bancaire vous présentera plusieurs solutions adaptées. 

- Besoins ponctuels

  • Autorisation de découvert et facilité de trésorerie : ce sont des avances en compte courant qui répondent à un besoin de trésorerie pour une période donnée très courte (quinze jours à un mois). Leur montant, leur durée et leur taux sont déterminés préalablement entre vous et votre conseiller bancaire. 
  • Escompte de traite : c’est une avance qui vous permet de disposer du montant d’une créance sans en attendre le règlement. Vous remettez la traite à votre établissement bancaire contre financement. Si la créance reste impayée à son échéance, ce sera à vous d’engager la procédure de recouvrement. 
  • Crédit court terme de trésorerie : il vous permet de financer vos besoins ponctuels de trésorerie dans l’attente d’une rentrée d’argent importante, notamment si votre activité est saisonnière ou pour soutenir votre activité en période creuse. 

- Besoins récurrents

Pour faire face aux besoins importants de trésorerie liés au démarrage de votre activité ou à son développement, votre établissement bancaire peut vous proposer de mobiliser votre poste clients et vous permettre ainsi de lui céder tout ou partie de vos factures clients professionnels

Plusieurs solutions sont envisageables :

  • La cession Dailly : vous bénéficiez d’un crédit court terme en contrepartie de la production de factures représentatives de vos créances clients.
  • L’affacturage : vous disposez du montant d’une créance avant l’échéance de paiement, mais, contrairement à l’escompte, il garantit la créance et inclut un service de recouvrement.
    Qu’il s’agisse de financer vos besoins ponctuels ou récurrents, les montants, les durées et les conditions financières de l’ensemble de ces crédits sont déterminés préalablement entre vous et votre banque. 

À LIRE :  les mini-guides mis à la disposition des entrepreneurs par la Fédération Bancaire Française sur son site  Les clés de la banque – Entrepreneurs :

- "Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)"

- "Le besoin de trésorerie" 

"L’affacturage et l’assurance crédit" 

Les solutions moyen terme et crédit-bail

La création et le développement de votre entreprise vont nécessiter la réalisation d’investissements (achat de fonds, bien d’équipement , etc.). 

Si certains d’entre eux peuvent être autofinancés, il peut être pertinent d’en financer tout ou partie par recours à un financement bancaire. 

Différentes solutions peuvent vous être proposées par votre établissement bancaire : 

  • Le financement moyen-long terme amortissable à taux fixe ou révisable avec, généralement, une échéance constante pendant la durée du prêt ;
  • Le crédit-bail pour du matériel neuf, négocié avec le fournisseur. La banque acquiert le matériel qu’elle vous loue sur une durée déterminée à l’avance dans le cadre d’un contrat. Chaque mois, vous payez un loyer comptabilisé en charge d’exploitation. À l’issue de la période de location, vous pouvez racheter le matériel pour une valeur résiduelle convenue lors de l’établissement du contrat ; 
  • La location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LLD) peuvent être également concédées pour l’acquisition de matériel. 

Quelle que soit la solution choisie, vous préserverez la trésorerie nécessaire au bon fonctionnement de votre entreprise, notamment dans les premiers mois d’exercice. Autre intérêt, vous bénéficierez d’avantages fiscaux liés à la déductibilité des intérêts d’emprunt ou des loyers (dans le cas d’un crédit-bail, d’une LOA ou encore d’une LDD).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l'étape "Trouver des aides et des financements"