Le marché du transport routier de marchandises Dernière mise à jour le 02/10/2017

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Très lié à la conjoncture de l’industrie manufacturière, de l’agroalimentaire et de la construction, le transport routier de marchandises évolue dans un contexte difficile depuis ces dix dernières années.

Les professionnels du secteur sont confrontés à une baisse du volume de leur activité. Dans le même temps, la concurrence internationale s'intensifie (coûts salariaux et charges sociales plus favorables dans certains pays). L’assouplissement de la réglementation a notamment permis le développement du cabotage. Le pavillon français réalise aujourd’hui 61% du transport routier de marchandises contre 73% en 2000.

Le transport réalisé pour le compte d’autrui, qui représente 63% du transport sous pavillon français, est le segment le plus touché (recul du trafic pour compte d'autrui de 19% entre 2010 et 2015). Le volume du transport pour compte propre a, quant à lui, progressé de 8% entre 2010 et 2015.

Alors que les grandes entreprises du secteur développent des services connexes à plus haute valeur ajoutée (dans la logistique notamment), les petits opérateurs du secteur sont plus sensibles à la hausse de leurs coûts de revient (hausse du coût de la main-d’œuvre, du carburant, du poste entretien et réparation, des péages, des assurances). Ainsi, bien qu'elles restent majoritaires dans le secteur, les petites entreprises, contraintes de limiter les revalorisations tarifaires dans un contexte concurrentiel exacerbé, doivent faire face à l'érosion de leurs marges, ce qui entraîne la disparition des plus fragiles.

Dans ce contexte, les professionnels du secteur tendent donc à se rapprocher, ce qui affecte la structure du secteur, traditionnellement très atomisée. Afin de limiter les trajets à vide, la mutualisation des flux se généralise (bourse de fret).

Tendances

Sous l'effet d'une conjoncture économique plus favorable, l'activité des professionnels du secteur se redresse. Les entreprises du secteur seront toutefois confrontées à des difficultés pour recruter des conducteurs.

Le projet de réforme européen sur le transport pourrait imposer le statut de travailleurs détachés aux routiers étrangers qui seraient alors soumis à la législation sociale française sur le salaire minimum. La France plaide pour que cette législation sociale s'applique dès l'arrivée des conducteurs sur le territoire alors que la Commission européenne propose qu'elle s'applique à partir de trois jours par mois passés dans un pays de l'Union européenne. Le texte doit être discuté par le Conseil et le Parlement européens.

La profession ne devrait pas être impactée par la hausse de la fiscalité du diesel (hausse de 10% de la TICPE en 2018).

L’organisation du marché

Selon la couverture territoriale :

- Les entreprises de transport routier de fret de proximité effectuent des déplacements sur des distances inférieures à 150 kms (1/3 du transport routier de marchandises en tonnes-kilomètres).

- Les entreprises de transport routier de fret interurbain travaillent sur de longues distances (supérieures à 150 kilomètres), y compris à l’international.

Selon le mode de fonctionnement :

- Les entreprises pour “compte d’autrui” travaillent à la demande pour des clientèles diversifiées. L’externalisation croissance de la prestation de transport explique l’essor de ce mode de fonctionnement.

- Les entreprises pour “compte propre” internalisent le transport. Elles disposent de leurs propres camions pour transporter ce qu'elles fabriquent et vendent.

 

Transport routier de fret interurbain Transport routier de fret de proximité
Nombre d'entreprises du secteur 2016

13 973 (1)

25 541 (1)

Chiffre d'affaires du secteur (en milliards d'euros) 2014

23,919 Md€ (2)

15,037 Md€ (2)

Évolution du chiffre d'affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2010)

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

105,4 (3)

104,0

105,2

105,7

107,3

106,3

100,0

123,3 (3)

119,7

118,4

115,2

113,7

108,3

100,0

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2016 - champs marchand non agricole, Stocks d'entreprise au 1er janvier 2016

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique.

 

En savoir plus sur ce secteur : Transport routier de marchandises

Les principales organisations professionnelles

FNTR
Fédération Nationale des Transports Routiers
6 rue Ampère - 75017 Paris
Tel : 01 44 29 04 29
http://www.fntr.fr

 

CNR
Comité National Routier
8 Villa Bosquet 75007 Paris
01 53 59 12 72
http://www.cnr.fr

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.