L'activité du taxi Dernière mise à jour le 09/05/2016

L’installation

L’obtention d’une nouvelle licence gratuite :

L'obtention d'une nouvelle licence gratuite nécessite des délais d'attente très longs.

La reprise d’une licence :

Le professionnel doit trouver un cédant qui le présentera à l’administration de tutelle comme son successeur. Les prix réels des licences varient de 30 à 150 k€ en province et de 150 à 250 k€ à Paris. Les écarts entre les prix déclarés et les prix réels du marché sont importants. A noter, les nouvelles autorisations de stationner délivrées à partir du 1er janvier 2015 ne sont plus transmissibles.

La location d’une licence :

Les professionnels ne disposant pas de capitaux propres pour acquérir une licence optent pour cette formule. Ils bénéficient d’un véhicule et d’une licence moyennant environ 685 € par semaine. Les frais d’assurance et d’entretien sont à la charge du loueur. Le locataire paye ses charges sociales et le carburant. Ce statut disparaîtra d'ici le 1er janvier 2017 au profit de la location-gérance (loi 2014-1104 du 1er octobre 2014).

Les investissements

Le renouvellement du véhicule, tous les 3 ans environ, représente l’investissement le plus important.

L’arrêté du 13 février 2009 porte sur les nouveaux systèmes de répétiteur lumineux de tarifs que les taxis doivent fixer sur le toit de leur véhicule (les nouveaux dispositifs devront permettre d’indiquer à l’extérieur si le taxi est libre ou en course, ainsi que le tarif appliqué). Les anciens dispositifs peuvent être utilisés jusqu’à l’expiration de la validité de leur certificat d’examen.

La loi 2014-1104 du 1er octobre 2014 contraint les professionnels à s'équiper d'un terminal de paiement par carte bancaire à compter du 2 octobre 2015.

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit sa recette quotidienne et le nombre de courses qu’il effectue par jour. Les trajets à vide, qui absorbent une partie de la rentabilité, ne doivent pas dépasser 40% du kilométrage parcouru.

 

Les recettes de l’activité

Le prix d’une course en taxi est déterminé par le compteur horokilométrique (taximètre) qui équipe obligatoirement chaque taxi. Les prix sont fixés par arrêté préfectoral. Ils se décomposent entre la prise en charge des personnes, la prise en charge des bagages et le prix de la course. Il existe quatre types de tarifs en Province et trois à Paris. De manière générale, le prix d’une course est établi en fonction des plages horaires, des zones géographiques, et des jours fériés. Les recettes peuvent être complétées par le transport de marchandises ou de messageries, le transport touristique, le transport pour le compte de communes en complément des infrastructures de transport public ou le transport de malades et d’handicapés.

 

Les charges à surveiller

L’artisan-taxi propriétaire de la licence du véhicule a à sa charge tous les frais inhérents à sa voiture (assurances, réparations, carburant). Il peut également opter pour la location du véhicule. Il a alors à sa charge la location du véhicule et le carburant.

 

La maîtrise du résultat

Les artisans taxis génèrent des revenus supérieurs à ceux des locataires. L’adhésion à une société de radio permet de limiter les trajets à vide.

 

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Le niveau de rentabilité contraint le professionnel à être très attentif sur ses charges financières. L’artisan-taxi doit disposer de capitaux propres importants.

 

  Taxi
Evolution du nombre de création

 

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

 

10 167 (1)

7 211

3 730

2 714

2 360

2 308

2 155

Les ratios de gestion clefs

Chiffre d'affaires moyen

Marge brute

Excédent brut d'exploitation

Rotation des stocks

Crédit clients

Crédits fournisseurs

Besoin en fonds de roulement

142 K€ (2)

99,68 % du CA

38,84 % du CA

/

35 jours de CA

31 jours de CA

15 jours de CA

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements - champ marchand non agricole, Créations d’entreprises.

(2) Source : Moyenne indicative élaborée à partir de données Insee "Données du compte de résultat et bilan pour les personnes physiques", 2009 & 2010. Données exprimées en % et jours de chiffre d'affaires

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.