Les points de vigilance de la réparation automobile Dernière mise à jour le 23/10/2015

Les principales difficultés du métier

Le secteur de la réparation et de l’entretien automobile est dépendant à la fois des évolutions réglementaires et de la conjoncture économique. Il s’agit donc un secteur d’activité risqué, d’autant plus que les professionnels doivent sans cesse s’adapter aux évolutions technologiques des véhicules sur lesquels ils interviennent.

 

L’insuffisance des capitaux propres

Cette insuffisance, souvent aggravée par un faible volume d’activité, empêche le professionnel d’améliorer ses équipements. Or, le matériel à haute technologie, très coûteux, est indispensable dans la profession.

 

Le manque de rigueur dans la gestion de l’entreprise

Les résultats de l’entreprise dépendent de sa capacité à maîtriser les charges de personnel et à optimiser l’utilisation de ses investissements. Il faut également être très rigoureux dans la gestion des créances client, souvent délaissée par les professionnels.

 

L’importance de la concurrence :

Les grandes enseignes, spécialisées ou non, disposent d’atouts inaccessibles aux petits artisans indépendants. Ceux-ci doivent compenser par la qualité de leurs services, leur contact commercial et un professionnalisme irréprochable. L’obtention d’un ou plusieurs agréments de constructeurs est un atout très important pour résister à la pression concurrentielle.

 

Dans ce contexte, les garagistes ayant intégré un réseau ou sous-traitant le service après-vente de concessionnaires pourront conserver leur volume d’activité. Une gestion rigoureuse et des fonds propres suffisants sont indispensables à leur réussite.

 

  Commerce et Réparation automobile

Evolution du nombre de défaillance

COMMERCE ET REPARATION AUTOMOBILE

 

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

 

13 851 (1)

14 135

13 647

13 424

13 265

13 820

12 695

11 924

11 480

11 896

Taux de survie au-delà des 5 premières années

Entretien et réparation de véhicules automobiles légers

Commerce et réparation

Moyenne tous secteurs

55,9 % (2)

46,1 %

51,9 %

(1) Source : Banque de France.

(2) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2006.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.