Le marché de l'agence immobilière Dernière mise à jour le 24/11/2017

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Amorcée mi-2015, la reprise du marché de l’immobilier s’est accélérée en 2016 et le volume des transactions a fortement progressé.

D’une part, la capacité d’emprunt des ménages et des investisseurs immobiliers augmente sous l’effet de la faiblesse des taux d’intérêt. D’autre part, l’instauration du dispositif Pinel stimule les investissements locatifs, dont l’attrait est renforcé par le faible rendement des placements financiers. Enfin, la demande en biens immobiliers est aussi portée par les primo-accédants qui bénéficient de conditions de financement favorables (prêt à taux zéro).

Sur le plan structurel, la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (loi ALUR 2014-366 du 24 mars 2014) a conduit à une profonde réforme de la profession : obligation de justifier de compétences professionnelles pour le professionnel et ses collaborateurs, obligation de formation continue, mise en place d'un conseil national de la transaction et de la gestion immobilière, transparence des pratiques, etc.

Malgré un encadrement plus strict de l’accès à la profession, les acteurs traditionnels du secteur sont confrontés à la concurrence grandissante des réseaux de mandataires (Safti, Capi France, Optimhome) dont le nombre a doublé ces cinq dernières années. En développant leur activité exclusivement sur Internet, les mandataires sont en mesure de proposer des taux de commissions très attractifs avec lesquels les réseaux traditionnels peinent à rivaliser.

Dans ce contexte les professionnels tendent à rejoindre les réseaux sous enseigne, à se diversifier (administration de biens, gestion locative) et à proposer des services innovants pour se démarquer de leurs concurrents.

 

Tendances

La bonne tenue du marché de l'immobilier se confirmera et les volumes des transactions se maintiendront à un niveau élevé.

Les mesures gouvernementales annoncées dans le cadre du plan « logement » devraient contribuer à soutenir l’activité des professionnels du secteur (développement de l’accès à la propriété, prolongation des dispositifs d’incitations fiscales à l’investissement locatif, création d’un bail mobilité, etc.)

A plus long terme, l'image de la profession sera valorisée par le renforcement des contrôles de la déontologie professionnelle, mais aussi par la complexification de la législation qui nécessitera une expertise de plus en plus importante.

 

L’organisation du marché

- Les agences indépendantes non rattachées à un réseau sous enseigne : elles sont très largement majoritaires. Une sur quatre est adhérente à la FNAIM, qui propose un label de qualité et apporte un soutien commercial à ses adhérents (publicité, marketing,…).
Plus des 2/3 des entreprises du secteur n'emploient aucun salarié.
 
- Les réseaux sous enseigne : ils représentent 1/4 des entreprises du secteur et captent 35 à 40% du chiffre d'affaires du secteur.
Les principaux leaders sont : Orpi (1 250 unités), Century 21 (850 unités) , Laforêt Immobilier (750 unités), Guy Hoquet l'Immobilier (500 unités), etc. 

- Les mandataires immobiliers : ces indépendants ne travaillent que sur Internet. Ils bénéficient de la puissance d'achat de leurs réseaux en matière d'espaces publicitaires (sites immobiliers dédiés aux professionnels). Supportant moins de charges que les réseaux classiques (pas d'agence physique), ils sont en mesure de proposer des taux de commission attractifs.

Les réseaux de mandataires se sont beaucoup développés ces dernières années (Safti, Capi France, Optimhome, etc.). Les 10 000 mandataires qui exercent dans l'hexagone captent 5 à 10% du marché.

 

    Agence immobilière
Nombre d'entreprises du secteur 2016

58 793 (1)

Chiffre d'affaires du secteur (en milliards d'euros) 2014

8,666 Md€ (2)

Évolution du chiffre d'affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2010)

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

117,2 (3)1

104,4

97,1

96,8

100,9

105,2

100,0

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2016 - champs marchand non agricole, Stocks d'entreprise au 1er janvier 2016.

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique.

 

En savoir plus sur ce secteur : Agence immobilière

Les principales organisations professionnelles

FNAIM
Fédération Nationale de l’Immobilier
129 rue du Faubourg St Honoré - 75008 Paris
Tel : 01 44 20 77 00
http://www.fnaim.fr

 

SNPI
Syndicat National des Professionnels de l’Immobilier
26 avenue Victor Hugo - 75116 Paris
Tel : 01 53 64 91 91 - Fax : 01.53.64.91.92
http://www.snpi.com

 

GALIAN
Société de caution des professions immobilières
88 rue de la Boétie 75008 Paris
Tel : 01 44 95 22 00
http://www.galian.fr

La presse spécialisée

Le journal de l’Agence
http://www.journaldelagence.com

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.