Le marché de l'ostéopathe Dernière mise à jour le 30/03/2020

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

L’ostéopathie bénéficie de solides facteurs de croissance :

- L’engouement des Français pour les médecines alternatives : considérées comme innovantes et efficaces par une part de plus en plus importante de la population, elles sont davantage intégrées au parcours de soin en complément de la médecine traditionnelle. L’ostéopathie est l’une des disciplines alternatives les plus plébiscitées, et le nombre de ses consultations ne cesse de progresser : elles ont été multipliées par 6,5 ces quinze dernières années pour atteindre, aujourd’hui, 20 millions de consultations par an.

- La reconnaissance de la profession : l’encadrement législatif du titre d’ostéopathe et de la formation initiale, ainsi que la définition stricte du champ de compétences des praticiens, ont contribué à la reconnaissance de la discipline.

- L'évolution des modes de vie : sédentarité, stress chronique, mauvaises habitudes alimentaires, sont autant de facteurs qui favorisent le développement des troubles fonctionnels chroniques.

- La prise en charge croissante des consultations par les dispositifs complémentaires de santé : bien que les consultations d’ostéopathie ne soient pas prises en charge par la Sécurité sociale, la majorité des complémentaires proposent des forfaits qui couvrent tout ou partie des tarifs des consultations.

Toutefois, du fait de son fort potentiel, la profession a attiré de très nombreux praticiens ces quinze dernières années, ostéopathes exclusifs mais aussi professionnels de santé qui se sont formés à l’ostéopathie (masseurs-kinésithérapeutes, médecins, infirmiers, etc.). Ainsi, le nombre d’ostéopathes a pratiquement triplé ces dix dernières années en France, conduisant à la densité par habitant la plus élevée au monde. La saturation de l’offre, qui touche principalement les grandes villes et le sud de la France, affecte particulièrement les praticiens exclusifs qui n’ont pas la possibilité de diversifier leurs honoraires, au contraire des autres praticiens de santé formés à l’ostéopathie.

Dans ce contexte, les ostéopathes tendent à se regrouper au sein de cabinets pluridisciplinaires. Par ailleurs, ils exercent aussi en dehors de leur cabinet (milieu hospitalier, maisons de retraite, centres de rééducation, clubs sportifs) et optent alors le plus souvent pour un exercice mixte (libéral et salarié).

Tendances

Malgré l’encadrement plus strict des établissements de formation, la croissance démographique des ostéopathes continuera (plus de 2 000 nouveaux ostéopathes sont diplômés chaque année). Dans ce contexte, de plus en plus de zones géographiques seront saturées.

L’organisation du marché

Le secteur est segmenté par les professionnels selon :

La formation initiale

- Les ostéopathes exclusifs constituent la majorité des praticiens (61%). Ils suivent une formation post-bac de cinq ans dans un établissement agréé par le ministère de la Santé. Leurs tarifs sont libres et ils ne bénéficient pas de prise en charge par la Sécurité sociale. Toutefois de plus en plus de dispositifs complémentaires de santé prennent en charge tout ou partie des consultations.

- Les médecins et professions paramédicales : le titre d’ostéopathe est accessible aux médecins et professions paramédicales ayant suivi une formation diplômante dans un établissement agréé par le ministère de la Santé (la durée de la formation, plus courte que pour le cursus classique, varie selon les catégories de praticiens). Les masseurs-kinésithérapeutes constituent un tiers des ostéopathes. Même s’ils sont conventionnés, leurs actes d'ostéopathie ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Dans une moindre mesure, certains médecins et infirmiers pratiquent également l'ostéopathie.

Le mode d'exercice

Les ostéopathes exercent principalement à titre libéral.

Bien que plus nombreux, les cabinets individuels sont peu à peu délaissés au profit des cabinets pluridisciplinaires qui permettent de mutualiser les charges (loyer, électricité, etc.).

Les praticiens exercent aussi en dehors de leur cabinet (milieu hospitalier, maisons de retraite, centres de rééducation) et peuvent alors opter pour un exercice mixte (libéral et salarié).

 

Nombre d'ostéopathes 2019

31 574 (1)

Nombre d'ostéopathes exclusifs 2019

19 283 (1)

(1) Source : Répertoire Adeli.

 

 

En savoir plus sur ce secteur : Ostéopathe

Les principales organisations professionnelles

SFO
Syndicat Français des Ostéopathes
13, rue Dulac 75015 Paris
Tél. : 09 81 81 24 49
https://www.osteopathe-syndicat.fr

UPO
Unité pour l’ostéopathie
http://www.upo-federation-osteopathie.fr

Ostéopathes de France
28, boulevard de la Bastille 75012 Paris
Tél. : 06 38 58 46 81
https://osteofrance.com

Association française d’ostéopathie
3, rue Ribot 34000 Montpellier
Tél. : 06 64 93 40 49
https://www.afosteo.org

ROF
Registre des Ostéopathes de France
8, rue Thalès 33692 Mérignac Cedex
Tél. : 05 56 18 80 44
https://www.osteopathie.org


La presse spécialisée

L'ostéopathe Magazine
https://www.osteomag.fr

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.