Le marché de l'infirmier libéral Dernière mise à jour le 28/11/2019

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Malgré les politiques publiques pour limiter la croissance des dépenses de santé, les honoraires des infirmiers libéraux continuent de progresser. Le vieillissement de la population, la hausse des maladies chroniques et le développement des hospitalisations à domicile sont autant de facteurs qui stimulent la demande en soins d'auxiliaires médicaux.

Toutefois, sur le plan structurel, l'exercice des professionnels de santé de ville est en pleine mutation. En effet, pour faire face aux enjeux du virage ambulatoire, de la croissance des pathologies chroniques et garantir à tous un accès égal au système de santé, les pouvoirs publics souhaitent accélérer le développement de l'exercice coordonné en s'appuyant sur les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). Instaurées par la loi de santé de 2016 (loi n°2016-41 du 26 janvier 2016) les CPTS sont composées de professionnels de santé (médecins, auxiliaires médicaux), d'établissement de santé et d'acteurs médico-sociaux et sociaux réunis autour d'un projet de santé afin de répondre à une problématique territoriale de santé. La loi santé de 2019 (loi 2019-774 du 24 juillet 2019 relative à l'organisation et à la transformation du système de santé) renforce ce dispositif qui devrait monter en puissance. L'accord conventionnel interprofessionnel du 20 juin 2019 dote les CPTS de moyens financiers proportionnels au bassin de population sur lequel le projet est mené (185 000 à 380 000 euros d'aide annuelle par CPTS).

Par ailleurs, le dernier avenant à la convention nationale conclue le 29 mars 2019 entre l'UNCAM et les principales organisations professionnelles tend à favoriser l'activité des infirmiers libéraux :

- création de nouveaux actes (accompagnement à domicile de la prise médicamenteuse, bilan initial des plaies, prise en charge de soins post-opératoires à domicile) et revalorisation d'actes existants (pansements lourds et complexes, etc.).

- mise en place du Bilan de Soins Infirmiers (qui remplacera la Démarche de Soins Infirmiers à partir de 2020) afin de faciliter la coordination des soins des patients dépendants et création de forfaits journaliers de prise en charge de ces patients.

- régulation démographique : mise en place de nouveaux contrats incitatifs pour les zones sous-dotées et évolution des modalités de régulation des zones sur-dotées.

- création d'un acte d'accompagnement du patient à la téléconsultation réalisée par un médecin et aide à la modernisation et à l'informatisation des cabinets infirmiers.

La création du diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée (IPA), qui découle de la loi santé de 2016, tend à élargir les compétences des infirmiers (prescription de traitements ou d'examens, surveillance clinique, actions de prévention ou de dépistage) et à accroître leur autonomie (master accessible aux infirmiers justifiant de trois années d'exercice). L'objectif est de former plus d'un millier d'infirmier en pratique avancée d'ici 2021 et de l'étendre à d'autres professions paramédicales afin d'améliorer l'accès aux soins et de réduire la charge de travail des médecins sur le suivi de certaines pathologies.

Enfin, la réforme des formations paramédicales se met en place. Le rapprochement des cursus paramédicaux et universitaires vise à favoriser l'interprofessionnalité (transversalité des formations), promouvoir la recherche et simplifier l'accès aux filières de formation (suppression des concours d'entrée et intégration des formations dans Parcoursup).

Tendances

Avec le développement des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), l'exercice libéral coordonné pluriprofessionnel se généralisera dans les prochaines années alors que l'exercice libéral isolé se marginalisera.

La loi santé de 2019 (loi 2019-774 du 24 juillet 2019 relative à l'organisation et à la transformation du système de santé) instaure la certification des compétences professionnelles des médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, pharmaciens, infirmiers, masseurs kinésithérapeutes et pédicures podologues (les modalités seront fixées par ordonnances d'ici 2021). Par ailleurs, cette loi élargit les compétences des infirmiers en leur octroyant le droit d'adapter la posologie de certains traitements (la liste des pathologies concernées sera fixée par arrêté). Enfin cette loi donne un cadre aux activités télésoins (les conventions nationales intégreront la prise en charge des activités de télésoins par l'Assurance-Maladie).

L’organisation du marché

Le secteur est segmenté par les professionnels selon :

• Le type d’actes : Les infirmiers libéraux sont presque tous conventionnés, ce qui leur permet de réaliser des actes remboursables par la Sécurité Sociale. On distingue les actes techniques (AMI : actes médicaux infirmiers) qui sont exclusivement prescrits par un médecin, les actes de soins (AIS : acte de soins infirmier) qui peuvent être décidés par l'infirmier dans le cadre de la Démarche de Soins Infirmiers (DI).

• Le mode d’exploitation : Les associations en cabinets médicaux sont de plus en plus fréquentes. Elles permettent de mieux gérer les contraintes du métier (permanences, déplacements, horaires de travail, etc.).

 

    Infirmier libéral
Nombre d'infirmiers libéraux 2017

90 630 (1)

Honoraires des infirmiers libéraux (en milliards d'euros) 2017

7,811 Md€ (2)

(1) Source : Cnamts, Démographie, activité et patientèle des professions de santé du secteur libéral.

(2) Source : Cnamts, Démographie, activité et patientèle des professions de santé du secteur libéral.

 

En savoir plus sur ce secteur : Infirmier libéral

Les principales organisations professionnelles

FNI
Fédération Nationale des Infirmiers
7 rue Godot de Mauroy - 75009 PARIS
Tel : 01 47 42 94 13
http://www.fni.fr

 

SNIIL
Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux
111bis Bd Ménilmontant - 75011 PARIS
Tel : 01.55.28.35.85
http://www.sniil.fr

 

SNPI
Syndicat National des Professionnels Infirmiers
39 rue Victor Massé, 75009 PARIS
Tel : 01.48.78.69.26
http://www.syndicat-infirmier.com

 

L’Assurance Maladie

Ameli.fr : conventions, tarifs conventionnels, gestion de l’activité et informations sur la profession.

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.