Les points de vigilance de l'huissier de justice Dernière mise à jour le 14/03/2016

Les principales difficultés du métier

 

• Le coût de l’acquisition :

Le coût d’acquisition d’une étude est élevé (environ 100% des honoraires), nécessitant le recours à des emprunts d’installation importants. Le banquier devra veiller à trouver une durée de financement compatible avec les objectifs de prélèvements privés de l’huissier et la rentabilité de l’étude.

 

• La concurrence des autres professions juridiques :

En effet, certaines activités des huissiers de justice ne sont pas monopolistiques. Sur ces segments, ils subissent donc la concurrence des autres professions juridiques tels les avocats, les notaires… Or, ces activités, qui sont les seules à être soumises à une rémunération libre et contractuelle, constituent de réels relais de croissance pour les professionnels qui tentent donc de se démarquer dans ce contexte de pressions concurrentielles.

 

• La gestion de l’étude :

Les charges de personnel, notamment, doivent être surveillées. L’huissier doit également adapter ses prélèvements privés à la rentabilité de l’étude, en acceptant de les diminuer dans les périodes plus difficiles.

Plusieurs dispositions de la loi 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité, l'égalité des chances économiques (dite loi Macron) impacteront le cadre d'exercice de la profession : création de la profession de commissaire de justice regroupant les professions d'huissiers de justice et de commissaire-priseur judiciaire, liberté d'installation, révision périodique des tarifs et recouvrement des petites créances . L’avenir devrait être plus favorable aux huissiers qui auront su se regrouper et diversifier leur activité pour se développer et s’adapter aux évolutions de leur profession.

  Activités juridiques
Taux de survie au-delà des 5 premières années

Activités juridiques

Moyenne tous secteurs

63,9 % (1)

51,9 %

(1) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2006.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.