Les points de vigilance du commerce de détail d’équipements automobiles Dernière mise à jour le 23/10/2015

Les principales difficultés du métier

Dans un contexte marqué par l’intensité de la concurrence et par la guerre des prix que se livrent les centres autos et la grande distribution, le niveau de risque est élevé. Ce sont principalement les petites structures spécialisées qui sont les plus fragiles. Les entreprises pour qui la vente d’équipements ne constitue qu’un complément d’activité (stations services, garagistes…) s’en sortent mieux.

 

La gestion des stocks :

La diversité des équipements, la rotation lente de certains produits, la saisonnalité de certaines ventes… génèrent un besoin en fonds de roulement élevé malgré des crédits fournisseurs importants. L’informatisation et des compétences de gestionnaire sont indispensables pour le professionnel.

 

La politique commerciale et de tarification :

Les tarifs proposés doivent constituer un compromis entre le maintien d’une marge brute suffisante et la compétitivité. Le “tout compris” (équipement + pose + entretien et garantie) permet aux professionnels d’augmenter leur chiffre d’affaires et leur marge brute.

 

La maîtrise des charges de personnel :

L’arrivée sur le marché de l’équipement automobile de produits de plus en plus complexes implique une main d’œuvre qualifiée qui, du fait de sa rareté, représente pour les professionnels des coûts salariaux élevés qu’il convient de maîtriser au risque d’une diminution du chiffre d’affaires.

Dans ce contexte, les centres autos affiliés à des franchises nationales réputées, gérés par des professionnels rigoureux disposant de fonds propres élevés et développant des activités de services, sont les mieux placés pour réussir.

 

  Commerce et réparation automobile
Evolution du nombre de défaillance

 

2014

2013

2012

2011

2010

2009 

2008

2007

2006

2005

 

13 851 (1)

14 135

13 647

13 424

13 265

13 820

12 695

11 924

11 480

11 896

Taux de survie au-delà des 5 premières années

Commerce de détail d’équipements automobiles

Commerce et réparation

Moyenne tous secteurs

50,0 % (2)

46,1 %

51,9 %

(1) Source : Banque de France.

(2) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2006.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.