Le marché du e-commerce Dernière mise à jour le 08/11/2018

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Depuis plusieurs années, le e-commerce connaît un essor très important.

La généralisation du haut débit et des terminaux mobiles (10% du chiffre d'affaires du e-commerce) conjuguée aux offres bancaires visant à sécuriser les transactions (cartes bancaires virtuelles à usage unique, etc… ) contribue au développement du e-commerce.

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux avantages du e-commerce : gamme de produits très étendue, prix attractifs et gain de temps.

Ce dynamisme attise les convoitises des opérateurs du commerce traditionnel (Fnac, enseignes de la grande distribution…). Mais le potentiel offert par le e-commerce attire de nombreux opérateurs exclusivement présents sur Internet (pure player). La multiplication des sites marchands exacerbe les pressions concurrentielles.

Pour maintenir leur activité, les cyber-entrepreneurs doivent veiller en permanence à la satisfaction de leurs clients (disponibilité des produits, respect des délais de livraison, clarté du site, sécurisation des paiements), de nombreux sites d’évaluation proposant aux internautes de noter les sites marchands. La bonne réputation d’un site est un critère de succès déterminant.

 

Tendances

Le poids du e-commerce dans le commerce et les services continuera d’augmenter.

De nouveaux services innovants, s’appuyant sur la téléphonie mobile notamment, contribueront au développement du commerce électronique.

 

L’organisation du marché

Selon le type de clientèle :

- Les entreprises ("B to B" ou "business to business") : les sites de vente en ligne sont à destination des entreprises.

- Les particuliers ("B to C" ou "business to consumer") : les sites de vente en ligne s’adressent aux particuliers. Sur ce segment, les professionnels sont concurrencés par les sites "C to C" (enchères, petites annonces, trocs) destinés aux transactions entre particuliers.

Selon le canal de distribution :

- sites de e-commerce : le nombre de sites actifs progresse de 10 à 15% chaque année. Ils sont développés par des acteurs disposant de points de vente physiques ou par des pure players (exclusivement sur Internet).

- les places de marché généralistes ou spécialisées :(Amazon, Cdiscount, Priceminister) : leur poids ne cesse de progresser et elles représentent 50% des ventes en valeur du e-commerce au niveau mondial. En complément d'un site de e-commerce, elles permettent de diversifier les canaux de vente, d'augmenter la visibilité de l'offre commerciale et de s'ouvrir à l'international. Certaines entreprises s'appuient exclusivement sur les places de marché pour commercialiser leurs produits et services (pas de développement de site propre, pas de référencement, optimisation pour les terminaux mobiles). Les commissions prélevées par ces places de marché varient entre 5 et 20% des prix de vente.

 

    E-commerce
Nombre de sites marchands actifs 2017

182 000 (1)

Chiffre d'affaires du secteur (en milliards d'euros) 2017

81,7 Md€ (2)

Évolution du chiffre d'affaires du secteur

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

72 Md€ (3)

64,9

56,8 Md€ (3)

51,1 Md€

45 Md€

37,7 Md€

25 Md€

20 Md€

15,6 Md€

(1) Source : Fevad.

(2) Source : Fevad.

(3) Source : Fevad.

 

En savoir plus sur ce secteur : E-commerce

Les principales organisations professionnelles

FEVAD
Fédération des Entreprises de Vente à Distance
60 rue La Boétie - 75 008 Paris
Tel : 01 42 56 38 86
http://www.fevad.com

 

ACSEL
Association pour le Commerce et les Services En Ligne
15 rue de la Banque - 75 002 Paris
Tel : 01 49 26 03 04
http://www.associationeconomienumerique.fr

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.