Les points de vigilance du diffuseur de presse Dernière mise à jour le 23/10/2015

Les principales difficultés du métier

 

• L’absence de diversification :

Les commissions sur la presse n’étant pas suffisantes, il est indispensable de développer des activités complémentaires ( librairie, papeterie, jeux, téléphonie, photos, cadeaux, point colis…).

 

• Une mauvaise gestion de la trésorerie :

Les taux d’invendus élevés (45% en moyenne) peuvent entraîner des difficultés de gestion de la trésorerie.

 

• Le faible niveau de rentabilité :

Les taux de commission étant modestes, les diffuseurs dont l’activité n’est pas suffisamment diversifiée connaissent des difficultés.

Dans ce contexte, les commerces qui réussiront le mieux sont ceux qui ont une activité complémentaire et qui proposent une offre de presse adaptée à leurs clientèles.

 

  Commerce

Evolution du nombre de défaillance

Commerce

 

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

 

13 851 (1)

14 135

13 647

13 424

13 265

13 820

12 695

11 924

11 480

11 896

Taux de survie au-delà des 5 premières années

Commerce de détail de livres, journaux et papeterie

Commerce et réparation

Moyenne tous secteurs

61,6 % (2)

46,1 %

51,9 %

(1) Source : Insee, Défaillances d’entreprises.

(2) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2002.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.