Le marché du diffuseur de presse Dernière mise à jour le 23/10/2015

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Le nombre de diffuseurs de presse a fortement diminué ces dix dernières années.

La presse traditionnelle (journaux, magazines) est aujourd’hui fortement concurrencée par Internet (journaux en ligne, sites spécialisés sur une thématique…) et par la presse gratuite. Dans ce contexte, les professionnels du secteur souffrent de la stagnation des ventes et de la part des invendus qui augmente. En outre, malgré des mesures de revalorisation, les taux de commission sont jugés insuffisants par la profession.

Malgré ce contexte difficile, des facteurs favorables permettent de soutenir l’activité des diffuseurs :

- formation : mise en place de formations visant à accompagner les nouveaux entrants ainsi que les professionnels installés dans le développement de leurs chiffres d’affaires (diversification),

- aide à la modernisation : les pouvoirs publics accordent des aides afin de moderniser les points de vente.

Dans ce contexte, la diversification de l’activité (téléphone, jeux, papeterie, carterie) et la modernisation des points de vente (informatisation) sont incontournables.

 

Tendances

La mutation structurelle du secteur va se poursuivre.

Les réseaux sous enseigne se développeront (Relay, Maison de la Presse, Mag Presse) au détriment des indépendants isolés.

 

L’organisation du marché

- Les kiosques : il en existe moins de 600 et leur nombre tend à diminuer d'année en année.

Les kiosquiers signent un contrat d'exploitation avec la société Mediakiok (détenue majoritairement par JCDecaux).

- Les points de vente sous enseigne presse (Mag Presse, Maison de la Presse, Relay, Agora) : ces enseignes sont adossées à de grands groupes de presse (NAP, Lagardère, Messageries Lyonnaises de presse). Avec près de 2 500 unités, ils représentent moins de 10% du nombre total de points de vente de diffusion de presse.

- Le réseau traditionnel : il est composé des librairies papeteries, des tabacs presse et des magasins d’alimentation. En nombre de points de vente, il s’agit du premier réseau de diffusion (près de 70% des points de vente de diffusion de presse).

- Les enseignes non presse (3 500 unités) : il s'agit des enseignes culturelles, rayons intégrés dans la grande distribution alimentaire, etc.

- Les kiosques numériques : ils permettent de télécharger un article ou un magazine (au numéro ou sur abonnement). Ce mode de diffusion est en pleine expansion. Relay.com (groupe Lagardère) a été le premier diffuseur à se lancer sur ce marché. Ce kiosque numérique capte près de la moitié des volumes de vente de ce segment. Les autres acteurs présents sont Lekiosk.com, ePresse.fr et Zinio.com.

 

  Diffuseurs de presse
Nombre de points de vente 2014

25 866 (1)

Chiffre d'affaires du secteur (en milliards d'euros) 2011

2,3 Md€ (2)

Évolution du chiffre d'affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2010)

2014

2013

2012

2011

2010

104,8 (3)

102,9

103,8

102,6

100,0

(1) Source : Presstalis.

(2) Source : Presstalis.

(3) Source : "Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé" - INSEE, Bulletin statistique.

 

En savoir plus sur ce secteur : Diffuseur de presse

Les principales organisations professionnelles

UNDP
Union Nationale des Diffuseurs de Presse
16 place de la République - 75 010 Paris
Tel : 01 42 40 27 15
http://www.unionpresse.fr

 

CSMP
Conseil Supérieur des Messageries de Presse
99 rue Malesherbes - 75008 Paris
Tel : 01 55 34 75 80
http://www.csmpresse.fr

 

SNDP
Syndicat National des Dépositaires de Presse
7 rue du Quatre septembre - 75002 Paris
Tel : 01 44 50 53 20
http://www.sndp.fr

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.