Le marché du commerce de détail d’habillement Dernière mise à jour le 31/10/2016

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

 

 

Le secteur du commerce de détail de l’habillement est en perte de vitesse sous l’effet de la quasi stagnation de son chiffre d’affaires en volume et de sa très faible progression en valeur.

Les professionnels se trouvent mis à mal par une évolution profonde de la société : dans un contexte économique plus tendu, les clients portent désormais une attention très forte aux prix. Ainsi, ces derniers tendent à réaliser la majorité de leurs achats de prêt-à-porter aux périodes de soldes ou de promotions (durant lesquelles la marge des professionnels est plus faible).

En outre, si les chaînes spécialisées et les indépendants restent les deux principaux circuits de distribution (assurant les trois quarts des ventes), le secteur connaît des mutations structurelles contribuant à accentuer les difficultés. En effet, les réseaux sous enseigne prennent le pas sur le commerce indépendant isolé. Leur succès s’appuie sur des micro-collections (renouvellement fréquent, fidélisation de la clientèle) et un positionnement prix bon marché (économies d’échelle réalisées grâce à l’implantation de sites de production alimentant tout le réseau mondial). Par ailleurs, si la concurrence des magasins non spécialistes reste faible, la vente à distance, notamment l’e-commerce, est en plein essor (48% des internautes ont achetés de l’habillement sur internet en 2012).

Sous l’effet des pressions concurrentielles, les prix à la consommation tendent à se stabiliser (+3% en 10 ans), ce qui ne permet de soutenir le chiffre d’affaires en valeur. Celui-ci se trouve également pénalisé par l’introduction des soldes flottantes qui constitue un frein supplémentaire à l’achat au prix "normal".

Dans ce contexte de ralentissement du chiffre d’affaire en valeur comme en volume, le secteur se caractérise par une diminution progressive du nombre d’indépendants isolés au profit des réseaux sous enseigne. Ces réseaux tentent d’acquérir les meilleurs emplacements en centre-ville et développent ainsi leur maillage territorial. Sous leurs pressions, la concurrence s’intensifie. Les indépendants qui ne bénéficient pas des mêmes atouts pour renouveler leur offre et proposer des prix attractifs éprouvent des difficultés à maintenir des niveaux de marge corrects.

 

Tendances

La conjoncture économique maussade incitera les ménages à des arbitrages budgétaires défavorables aux dépenses d’habillement, dont la part dans le budget des ménages accusera une nouvelle baisse.

Sur le segment bas et moyen de gamme, le commerce indépendant isolé devrait peu à peu s’effacer au profit des réseaux sous enseigne.

Dans ce contexte difficile, les détaillants devront se positionner sur des segments peu ou mal couverts par les grands réseaux sous enseigne : grandes tailles, vêtements "bio" ou issus du commerce équitable, etc.

 

L’organisation du marché

- Les indépendants non rattachés à un réseau sous enseigne : ils captent moins 20% du marché alors qu'ils représentent plus de 60% des points de vente du secteur.

60% des entreprises du secteur n'emploient aucun salarié.

- Les réseaux sous enseigne : près de 40% des magasins du secteur appartiennent à un réseau et ils représentent plus de 60% du marché de l'habillement en valeur.

Les enseignes succursalistes sont prédominantes et elles sont le plus souvent positionnées sur le segment mixte.

Les réseaux d'indépendants se spécialisent sur un segment de marché (femmes, hommes, enfants) et s'appuient principalement sur la commission-affiliation pour se développer (ce sont les têtes de réseaux qui financent les stocks alors que les affiliés perçoivent une commission sur le chiffre d'affaires de l'ordre de 30 à 40%).

- Les circuits non spécialisés : la vente à distance (catalogue ou internet), les magasins de sports et les grandes surfaces alimentaires réalisent 20% du chiffres d'affaires du secteur.

 

  Commerce de détail d’habillement
Nombre d'entreprises du secteur2015

43 332 (1)

Chiffre d'affaires du secteur (en milliards d'euros)2013

27,522 Md€ (2)

Évolution du chiffre d'affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2010)

2015

2014

2013

2012

2011

2010

105,8 (3)

106,4

106,2

105,4

102,6

100,0

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2015 - champs marchand non agricole, Stocks d'entreprise au 1er janvier 2015.

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : "Commerce de détail d’habillement en magasin spécialisé" - INSEE, Bulletin statistique.

 

En savoir plus sur ce secteur : Commerce de détail d’habillement

Les principales organisations professionnelles


IFM
Institut français de la mode
36 Quai d’Austerlitz - 75013 Paris
Tel : 01 70 38 89 89 - Fax : 01 70 38 89 00
http://www.ifm-paris.com

 

FNH
Fédération nationale de l’habillement
9 rue des Petits Hôtels - 75010 Paris
Tél : 01 42 02 17 69 - Fax : 01 42 02 53 95
http://www.federation-habillement.fr

 

Fédération française du prêt-à-porter féminin
7, rue Caumartin – 75009 Paris
Tel : 01 44 94 70 63 – Fax : 01 44 94 70 03
http://www.pretaporter.com

 

Chambre syndicale du prêt à porter masculin
8 rue Montesquieu, 75001 Paris
Tel : 01 42 96 21 01

 


La presse spécialisée

Journal du Textile
http://www.journaldutextile.com

 

LSA
http://www.lsa.fr

 

Points de Vente
http://www.pointsdevente.fr

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.