Le marché du commerce de détail de fruits et légumes Dernière mise à jour le 14/11/2019

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Alors que la consommation en fruits et légumes tend à se contracter, le chiffre d'affaires en valeur du secteur est soutenu par un effet prix positif.

Les primeurs évoluent dans un marché très concurrentiel.

D'une part, la distribution de fruits et légumes est dominée par la grande distribution qui conjugue prix attractifs et large choix.

Par ailleurs, les réseaux multifrais (Grand Frais, L'Heure du Marché) sont en plein essor. Ils proposent sur une même surface des produits frais de qualité (boucherie, crémerie, poissonnerie, fruits et légumes) issus des terroirs locaux. Leurs parts de marché sur le segment des fruits et légumes tendent à s’accroître.

En outre, les évolutions des attentes des consommateurs (consommation responsable, produits bio, circuits courts, locavorisme) favorisent d'autres circuits de distribution : les magasins bio d’une part et la vente directe du producteur au consommateur d’autre part (Amap, La Ruche qui dit Oui). Afin de conserver son leadership, la grande distribution s'adapte aux évolutions de la demande en élargissant son offre de fruits et légumes bio (marque de distributeur bio) et en développant l’offre de produits labélisés ("Origine France Garantie", "Fruits et Légumes de France", "Rouge Fraise", etc.).

Dans ce contexte, les primeurs doivent proposer une offre très qualitative (fraîcheur des produits, produits bio, produits locaux, produits rares et d’exception) associée à des conseils (saisonnalité, préparation) et des services de proximité (livraison, click & collect).

 

Tendances

Sous l'effet de l'intérêt croissant porté à la santé (effet des campagnes "5 fruits et légumes par jour), de la montée en puissance du veganisme et du vieillissement de la population (les seniors consomment plus de fruits et légumes), la consommation de fruits et légumes devrait augmenter. Cependant, en raison des tensions sur le pouvoir d'achat, les consommateurs privilégieront les circuits de distribution les moins chers.

 

L’organisation du marché

 - La grande distribution : près de 70% des ventes de fruits et légumes sont réalisés par les enseignes de la grande distribution.

- Les marchés : c'est le deuxième circuit de distribution de fruits et légumes en France (11% du chiffre d'affaires du secteur).

- Les primeurs : ils ne constituent que le troisième circuit de distribution du secteur (10% du chiffre d'affaires du secteur). Ils se fournissent soit directement auprès de producteurs, soit auprès de grossistes ou des marchés d'intérêt national (MIN).

- Les réseaux multifrais (Grand Frais, L'Heure du Marché) : leurs parts de marché progressent pour atteindre près de 5% des ventes de fruits et légumes.

- Les producteurs : ils vendent directement leurs productions aux consommateurs. Bien qu'il s'agisse encore d'un circuit de distribution marginal, il tend à se développer de plus en plus (paniers sur abonnement, vente sur internet, cueillette dans l'exploitation,etc.) et 1 producteur sur 5 (toutes activités confondues) vend en circuit court (vente directe ou vente indirecte limitée à un intermédiaire).

 

    Commerce de détail de fruits et légumes
Nombre d'entreprises du secteur 2017

6 723 (1)

Chiffre d'affaires du secteur (en milliards d'euros) 2016

2,833 Md€ (2)

Évolution du chiffre d'affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2010)

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

135,3 (3)

168,8

151,9

137,1

123,1

119,5

109,1

102,1

100,0

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2017 - champs marchand non agricole, Stocks d'entreprise au 31 décembre 2017.

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : "Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé" - INSEE, Bulletin statistique.

 

En savoir plus sur ce secteur : Commerce de détail de fruits et légumes

Les principales organisations professionnelles

Fédération nationale des commerces alimentaires spécialisés de proximité
97 boulevard Pereire - 75017 Paris
Tel : 01.55.43.31.90
https://www.saveurs-commerce.fr

 

FCD
Fédération des entreprises du commerce et de la distribution
2, rue Euler - 75008 Paris
Tel : 01.44.43.99.00
http://www.fcd.asso.fr

 

CGAD
Confédération Générale de l’Alimentation en Détail
56, rue de Londres - 75008 Paris
Tel : 01.44.90.88.44
http://www.cgad.fr

 


La presse spécialisée

Végétable
http://vegetable.fr

 

LSA
http://www.lsa.fr

 

Linéraires
http://www.lineaires.com

 

Points de Vente
http://www.pointsdevente.fr

 

Faire Savoir Faire
http://www.fairesavoirfaire.com

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.