Les points de vigilance du commerce de détail de carburants et de lubrifiants Dernière mise à jour le 18/11/2016

Les principales difficultés du métier

Le secteur du commerce de détail de carburants est très risqué.

Confrontées à la concurrence des grandes surfaces alimentaires, qui utilisent la vente de carburants comme produit d’appel, la plupart des stations services sans potentiel de diversification disparaissent faute de trouver repreneurs.

 

• L’emplacement de la station service :

La proximité d’une grande surface alimentaire conduit presque inéluctablement à la fermeture. Les stations situées en zones rurales ainsi que celles situées sur des routes nationales en baisse de fréquentation (du fait de la proximité d’une autoroute) sont en voie de disparition. Dans ces zones, seules subsistent les stations ayant un réel potentiel de diversification. L’ouverture à la grande distribution des réseaux autoroutiers a contribué à étendre la concurrence des grandes surfaces alimentaires à toutes les zones.

 

• Le débit mensuel de distribution de carburants :

La plupart des stations services dont le débit mensuel était inférieur à 100 m3 ont déjà disparu. Jusqu’à 150 m3, le chiffre d’affaires doit impérativement être complété par une activité à plus forte rentabilité.

 

• Le manque de fonds propres :

L’amélioration de la productivité nécessite des investissements (pompes automatiques, station de lavage, diversification…) dont la rentabilité n’est pas immédiate. Les professionnels indépendants, qui ne sont pas soutenus par les sociétés pétrolières, doivent autofinancer une grande partie de ces investissements (au minimum à hauteur de 40%).

 

• Les évolutions réglementaires et technologiques :

Les nouvelles normes d’hygiène communautaires imposent des investissements non productifs trop lourds pour les exploitants qui sont déjà en difficulté. Le développement à terme de véhicules électriques et les progrès réalisés en matière de consommation par les véhicules actuels sont très préoccupants pour la profession.

Dans ce contexte, la diversification et la disponibilité (ouverture 24 h / 24 h grâce aux pompes automatiques) sont des atouts essentiels pour réussir. La diminution des points de vente devrait bénéficier aux entreprises disposant des meilleurs potentiels de diversification et de fonds propres suffisants pour réaliser les investissements nécessaires.

 

  Commerce et réparation automobile
Evolution du nombre de défaillance

 

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009 

2008

2007

2006

2005

 

 

13 727 (1)

13 851

14 135

13 647

13 424

13 265

13 820

12 695

11 924

11 480

Taux de survie au-delà des 5 premières années

Commerce de détail de carburants

Commerce et réparation

Moyenne tous secteurs

53,6 % (2)

46,1 %

51,9 %

(1) Source : Banque de France.

(2) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2006.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.