L'activité du commerce de cycles et motocycles Dernière mise à jour le 09/05/2016

L’installation

C’est le mode d’installation le plus répandu pour les commerces de motocycles. Le professionnel s’installe d’abord comme concessionnaire ou comme agent. La création de commerce de cycles est moins fréquente du fait de la saturation du marché et de la concurrence des grandes enseignes de sports (Decathlon).

 

Les investissements

Les coûts d’aménagement varient fortement selon la surface de vente et les contraintes fixées par les fabricants.

Par ailleurs, l’outillage et le matériel utilisés sont à la fois plus sophistiqués et plus complexes qu’autrefois, notamment dans le secteur du motocycle.

 

La gestion

Le suivi au quotidien

Le concessionnaire suit l’équilibre de ses ventes entre les motocycles neufs et d’occasion, ainsi que celle des pièces détachées et accessoires. La gestion des stocks et des approvisionnements est très importante. L’agent suit la répartition des ventes de motocycles et pièces détachées, ainsi que le chiffre d’affaires dégagé par l’activité de réparation. Pour les vélocistes, les critères sont les mêmes mais le poids, dans le chiffre d’affaires global, de la vente de pièces détachées et de l’activité de réparation est plus important.

 

Les recettes de l’activité

Les performances sont très inégales selon la taille des entreprises, le statut (concessionnaire, agent) et la gamme des produits distribués. En outre, les ventes sont marquées par une forte saisonnalité, du mois de mai à septembre, ainsi que les fêtes de fin d’année. Pour un concessionnaire, les ventes de motocycles neufs et d’occasion représentent plus de 80% du chiffre d’affaires. L’activité d’entretien, de réparation et de vente de pièces détachées est moins importante mais permet de soutenir l’activité tout au long de l’année.

 

Les charges à surveiller

La maîtrise des charges repose essentiellement sur celle des achats. Les charges de personnel représentent moins de 10% du chiffre d’affaires, les professionnels ayant souvent recours à des apprentis pour compléter leurs équipes en atelier. Les charges externes (location des murs, assurances …) peuvent aller jusqu’à 10% du chiffre d’affaires, les commerces bien situés ayant des loyers très élevés.

 

La maîtrise du résultat

D’une manière générale, la rentabilité est fonction :

- des conditions offertes par les constructeurs (plus avantageuses pour les concessionnaires que pour les agents),

- de la gamme proposée (taux de marge plus élevé pour les pièces de rechange et accessoires que pour les véhicules neufs)

- d’une bonne maîtrise des achats et des stocks (afin de réduire les frais financiers rattachés à leurs financements)

- de la capacité du professionnel à maintenir une marge brute suffisante sur la vente des cycles et motocycles neufs sans casser les prix ou réaliser des reprises d’occasion trop élevées.

Le secteur du motocycle, où le poids de la grande distribution est marginal, reste dominé par la concurrence entre les marques et les évolutions très contrastées par type de véhicules.

Les spécialistes du cycle doivent faire face, tant en termes de chiffre d’affaires que de marges, à la concurrence sévère des grandes surfaces et des enseignes de sports. Le maintien de l’activité pour les entreprises artisanales repose en conséquence sur les services de proximité, le conseil, la durée des garanties et le service après-vente.

 

La gestion financière et les besoins en trésorerie

es fonds propres doivent être élevés (investissements importants) et la gestion de la trésorerie rigoureuse du fait des effets conjugués de la saisonnalité de l’activité et du poids des stocks. Les besoins en financement à court terme sont fréquents.

 

  Commerce de cycles et motocycles
Evolution du nombre de création

 

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

 

558 (1)

742

634

687

758

884

825

Les ratios de gestion clefs

Chiffre d'affaires moyen

Marge brute

Excédent brut d'exploitation

Rotation des stocks

Crédit clients

Crédits fournisseurs

Besoin en fonds de roulement

363 K€ (2)

35,63 % du CA

12,36 % du CA

99 jours de CA

11 jours de CA

48 jours de CA

28 jours de CA

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements - champ marchand non agricole, Créations d’entreprises.

(2) Source : Moyenne indicative élaborée à partir de données Insee "Données du compte de résultat et bilan pour les personnes physiques", 2009 & 2010. Données exprimées en % et jours de chiffre d'affaires.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.