Les points de vigilance de l'activité du commerce de détail d'alimentation générale Dernière mise à jour le 31/10/2016

Les principales difficultés du métier

• La baisse du chiffre d’affaires

La concurrence des supérettes, des supermarchés et des hard discounters dans les zones urbaines limite la progression du chiffre d’affaires. La Loi de Modernisation de l’Economie, facilitant l’installation des grandes surfaces alimentaires et du hard discount en centre-ville va contribuer à accentuer les pressions concurrentielles. En zone rurale, les professionnels sont touchés par le phénomène de désertification.

 

• La baisse de la marge brute

Pour les indépendants isolés, la politique de prix des grandes surfaces et l’impossibilité d’obtenir des conditions d’achat et d’approvisionnement comparables sont fortement défavorables à leur niveau de marge.

 

• Le prix d’acquisition du pas de porte en centre-ville

Zone attractive, le centre-ville entraîne un investissement de départ très élevé, ainsi que des loyers qui peuvent constituer une charge très lourde pour le commerçant. Seules les zones en cœur de ville et les zones touristiques disposent de potentiels intéressants, à condition que les charges soient bien maîtrisées.

 

• Le développement du e-commerce et des magasins automatisés

Les grandes enseignes de l’alimentaire ont développé des sites de e-commerce qui permettent aux clients de se faire livrer à domicile ou de récupérer leurs courses au point de vente (concept de driving). L’implantation de distributeurs automatiques (Petit Casino 24…) constitue également une nouvelle forme de concurrence pour le secteur.

Dans ce contexte, le professionnel implanté en centre-ville, ayant intégré un réseau organisé, assurant des services complémentaires et offrant un accueil irréprochable, a tous les atouts pour réussir.

 

  Commerce et réparation automobile
Evolution du nombre de défaillance

 

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009 

2008

2007

2006

2005

 

13 614 (1)

13 784

14 103

13 647

13 424

13 265

13 820

12 695

11 924

11 480

11 896

Taux de survie au-delà des 5 premières années

Commerce d'alimentation générale

Commerce et réparation

Moyenne tous secteurs

 45 % (2)

46,1 %

51,9 %

(1) Source :  Banque de France.

(2) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2006.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.