Les points de vigilance du commerce automobile Dernière mise à jour le 23/10/2015

Les principales difficultés du métier

Très lié à la conjoncture (croissance économique, mesures gouvernementales…) le secteur de la distribution automobile est risqué.

 

• Le montant des investissements :

Les encours crédits générés par ce secteur sont importants. En effet, les constructeurs ou les têtes de réseaux sont de plus en plus exigeants sur la qualité des normes et les superficies des points de vente, ce qui nécessite des investissements importants.

 

• L’importance des stocks :

L’importance des stocks, aussi bien en véhicules neufs ou d’occasion qu’en pièces détachées, nécessite un besoin en fonds de roulement élevé (de 30 à 40 jours de chiffre d’affaires HT).

 

• L’importance des variations cycliques du secteur :

Le marché de la vente des véhicules neufs est extrêmement cyclique, amplifiant les problèmes de trésorerie. Pour les entreprises saines financièrement, la diversification dans des activités complémentaires (contrats d’entretien, pièces détachées, ventes d’équipements…) permet de mieux réguler les variations.

 

• L’évolution de la concurrence :

Sur le segment du véhicule neuf, l’ouverture de la distribution automobile à de nouveaux entrants (dont la grande distribution) et le multimarquisme entraînent une forte intensification des pressions concurrentielles sur la vente de véhicules. Concernant le segment des véhicules d’occasion, la concurrence est forte, constituée des particuliers, des grandes surfaces alimentaires ainsi que des spécialistes de la réparation automobile. Les relais de croissance que constituent les services de réparations sont eux aussi de plus en plus exposés à la concurrence des réseaux spécialisés (services de réparations rapides, centres autos……).

Dans ce contexte, seules les entreprises ayant une situation financière solide et une forte notoriété pourront s’adapter au nouveau contexte qui s’impose aux professionnels du secteur.

 

  Commerce

Evolution du nombre de défaillance

Commerce

 

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

 

13 851 (1)

14 135

13 647

13 424

13 265

13 820

12 695

11 924

11 480

11 896

Taux de survie au-delà des 5 premières années

Commerce automobile

Commerce et réparation

Moyenne tous secteurs

43,9 % (2)

46,1 %

51,9 %

(1) Source : Banque de France.

(2) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2006.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.