Le marché du commerce ambulant Dernière mise à jour le 31/10/2016

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

 

 

Le commerce ambulant souffre, depuis plusieurs années, d’une baisse de la fréquentation des marchés.

Plusieurs facteurs ont contribué à ce phénomène :

- l’essor de de la grande distribution et du e-commerce, plus adaptés aux nouveaux modes de consommation et de vie (horaires, choix, gain de temps).

- la stagnation des dépenses liées à l’alimentation (principale activité des marchés avec 80% du chiffre d’affaires du secteur) ainsi que l’évolution des habitudes alimentaires (les clients consomment de plus en plus de produits finis).

- la dégradation de la conjoncture économique qui pèse sur le segment des produits non alimentaires (arbitrages budgétaires) mais aussi sur les professionnels qui exercent dans les zones touristiques (baisse de la fréquentation touristique).

Toutefois, si la concurrence reste élevée pour les professionnels du secteur, ils bénéficient d’une excellente image auprès des consommateurs, notamment sur l’alimentaire : qualité et traçabilité des produits, convivialité, conseils, proximité, etc.

En outre, le marché étant souvent perçu comme le symbole d’un cadre de vie qualitatif, la plupart des mairies cherchent à les développer et les promouvoir afin d’animer la vie de leur commune et de constituer un pôle attractif pour les touristes et les populations avoisinantes (6 000 communes disposent d’un marché, soit 1 sur 6).

Les professionnels qui savent à la fois préserver les atouts traditionnels du marché (accessibilité, bon rapport qualité-prix, offre variée, convivialité) et répondre aux attentes de leur clientèle (recherche du plaisir d’achat, de la qualité, de la variété, de la fraîcheur des produits, etc.) peuvent maintenir leur activité.

 

Tendances

Les marchés tendront à s’adapter aux évolutions des modes de consommation : tenue de marché en soirée et le week-end, augmentation des marchés couverts, offre plus variée etc.

Les municipalités joueront un rôle décisif dans la dynamisation de l’activité de commerce ambulant (qualité des emplacements, modernisation des installations, communication, etc.).

Enfin, les initiatives de développement et de promotion des marchés continueront à se développer (création de labels notamment).

 

L’organisation du marché

Selon l'activité :

- Le commerce ambulant de produits  alimentaires : ce segment représente un quart des entreprises du secteur mais réalise les trois quarts du chiffre d'affaires du secteur.

La viande ainsi que les fruits et légumes représentent chacun environ un tiers des ventes. Les poissons et crustacés constituent un peu moins de 15% des ventes.

- Le commerce ambulant de produits non alimentaires : 25% du chiffre d'affaires du secteur est réalisé sur ce segment alors qu'il regroupe les trois quarts des effectifs des entreprises du secteur.

Les fleurs (la vente de fleurs par le commerce ambulant représente 6% du marché des fleurs en valeur) et le textile représentent chacun environ 20% des ventes.

Selon le mode de fonctionnement :

- Les commerçants abonnés à un ou plusieurs marchés : ils paient une redevance annuelle qui leur garantit une place fixe. Ils sont locataires des emplacements, gérés directement par les municipalités.

- Les commerçants volants, non abonnés : ils paient un droit de place à la journée selon les possibilités. Ils sont présents sur les marchés, foires, animations de quartier, brocantes…

- Les commerces sur voie publique : (routes et emplacements non réservés) doivent recevoir une autorisation de stationnement délivrée par la mairie et/ou la préfecture.

 

  Commerce de détail alimentaire sur éventaires et marchésCommerce de détail de textiles, d'habillement, chaussures et autres sur éventaires et marchés
Nombre d'entreprises du secteur2015

29 738 (1)

88 918 (1)

Chiffre d'affaires du secteur (en milliards d'euros)2013

3,093 Md€ (2)

1,319 Md€

Évolution du chiffre d'affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2010)

2015

2014

2013

2012

2011

2010

122,3 (3)

117,8

114,1

109,1

105,7

100,0

96,9 (3)

93,5

93,9

98,8

101,3

100,0

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2015 - champs marchand non agricole, Stocks d'entreprise au 1er janvier 2015.

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique.

 

En savoir plus sur ce secteur : Commerce ambulant

Les principales organisations professionnelles

UFM
Union Fédérale des Marchés
1 Cour de Marseille - Fruileg 442 - 94589 Rungis Cedex
Tel : 01 46 87 47 20 - Fax : 01 46 87 35 02

 

FNSCMF
Fédération Nationale des Syndicats des Commerçants des Marchés de France
14 rue de Bretagne - 75003 Paris
Tel : 01 48 87 51 45
http://www.fnscmf.com

 

FFMIN
Fédération Française des Marchés d’Intérêt National
459 rue de la Tour - Centra 249 - 94576 Rungis Cedex
Tel : 01 41 80 80 85 - Fax : 01 41 80 80 36
http://www.ffmin.com

 


La presse spécialisée

Le Syndicaliste Forain
http://www.fnscmf.com

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.