L'activité de la restauration rapide Dernière mise à jour le 19/06/2017

L’installation

Le “turn-over” des petites affaires de restauration rapide est très élevé, offrant beaucoup d’opportunités de reprises.

 

Les investissements

Les principaux investissements portent sur les agencements et l’équipement en matériel de conservation (réfrigérateurs, congélateurs…) et de préparation (micro-ondes, terminaux de cuisson…).

Afin de financer leurs investissements, les restaurateurs peuvent recourir au Prêt Restauration. Ce dispositif est destiné aux investissements liés à la modernisation et aux mises aux normes des établissements (40 000 à 600 000 euros, associé à un concours bancaire de même montant, à un taux fixe préférentiel sur une durée de 6 ans et sans garantie ou caution personnelle) : accessibilité et accueil de la clientèle, sécurité, démarche favorable à l'environnement, formation du personnel, mise en place de solutions techniques ayant un impact positif sur la visibilité et le référencement de l'établissement etc.

La gestion

Le suivi au quotidien

Le professionnel suit l’évolution de son chiffre d’affaires journalier en le rapportant au nombre de salariés afin de maîtriser la rentabilité de chaque poste de travail. Le professionnel suit également la répartition de ses ventes consommées sur place et emportées.

 

Les recettes de l’activité

La restauration rapide se caractérise par un ticket moyen inférieur à 10 €. Le chiffre d’affaires annuel moyen est très variable selon qu’il s’agisse d’une petite affaire tenue par un indépendant ou d’une franchise importante.

 

Les charges à surveiller

Les charges de personnel sont de loin les plus élevées. Elles augmentent avec la taille de l’entreprise. Les achats représentent un poste de dépense important, moins pour les réseaux sous enseigne.

 

La maîtrise du résultat

Dans les petites affaires, le résultat dépend principalement de la maîtrise des approvisionnements et du maintien du chiffre d’affaires. Dans les affaires plus importantes, notamment les franchises, il dépend de la maîtrise des charges de personnel et de la qualité de l’organisation.

 

La gestion financière et les besoins en trésorerie

La trésorerie doit toujours être positive du fait des règlements immédiats de la clientèle et grâce aux délais fournisseurs.

 

    Restauration rapide
Evolution du nombre de création

 

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

 

15 019 (1)

13 261

15 513

11 900

11 254

10 810

11 560

Les ratios de gestion clefs

Chiffre d'affaires moyen

Marge brute

Excédent brut d'exploitation

Rotation des stocks

Crédit clients

Crédits fournisseurs

Besoin en fonds de roulement

154 K€ (2)

66,19 % du CA

24,10 % du CA

8 jours de CA

1 jour de CA

35 jours de CA

- 16 jours de CA

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements - champ marchand non agricole, Créations d’entreprises.

(2) Source : Moyenne indicative élaborée à partir de données Insee "Données du compte de résultat et bilan pour les personnes physiques". Données exprimées en % et jours de chiffre d'affaires.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.