Le marché de la mécanique générale Dernière mise à jour le 31/10/2016

Êtes-vous fait pour ce secteur d'activité ?

Compétences

  • Qualification professionnelle
  • Aptitudes commerciales
  • Maîtrise de la gestion

Spécificités

  • Poids des investissements
  • Importance de la qualité de l'emplacement
  • Intensité de la concurrence

Vie privée

  • Niveau de rémunération
  • Degré des contraintes horaires
  • Facilité de remplacement

Ces dernières années, le secteur de la mécanique générale a connu une hausse de son chiffre d’affaires tant en valeur (effet prix lié au cours de l’acier) qu’en volume, soutenue par la hausse de la production automobile internationale, la production aéronautique française et la production d’équipements mécaniques.

Toutefois, les professionnels du secteur évoluent aujourd’hui dans un contexte beaucoup moins porteur lié à la baisse de la production automobile et des équipements mécaniques, les deux principaux marchés clients du secteur.

Sur le plan structurel, alors que la sous-traitance en chaîne est très répandue dans le secteur, les pressions tarifaires des donneurs d’ordres s’intensifient (phénomène amplifié par la crise économique), empêchant toute répercussion de la hausse du coût des matières premières sur les prix à la production et réduisant fortement les marges.

Enfin, les professionnels ont du mal à se diversifier. L’axe de diversification le plus important est la chaudronnerie-tuyauterie et ne constitue que 2% du chiffre d’affaires.

 

Tendances

Les professionnels du secteur resteront liés au niveau d’activité des industries clientes (automobile, équipement, aéronautique) qui continueront d’exercer de forte pression tarifaire. Seule la baisse du prix de l’acier devrait améliorer sensiblement le niveau de leurs marges.

 

L’organisation du marché

- Les petites entreprises sont souvent sous-traitantes de 2ème ou 3ème niveau. Présentes sur des niches techniques, elles réalisent des commandes très spécialisées mais en petits volumes.

- Les PME de plus de 20 salariés réalisent 55% du chiffre d’affaires du secteur et sous-traitent elles-mêmes une partie de leurs commandes (les 2/3 de l’activité du secteur de la mécanique générale sont réalisés en sous-traitance).

 

  Mécanique générale
Nombre d'entreprises du secteur2015

7 068 (1)

Chiffre d'affaires du secteur (en milliards d'euros)2013

8,974 Md€ (2)

Évolution du chiffre d'affaires du secteur en valeur (indice ICA base 100 en 2010)

2015

2014

2013

2012

2011

2010

122,7 (3)

121,6

119,6

120,0

114,8

100,0

(1) Source : INSEE, démographie des entreprises et des établissements 2015 - champs marchand non agricole, Stocks d'entreprise au 1er janvier 2015.

(2) Source : INSEE, ESANE.

(3) Source : INSEE, Bulletin statistique.

 

En savoir plus sur ce secteur : Mécanique générale

Les principales organisations professionnelles

AMICS - E&PI
Syndicat des concepteurs de machines spéciales d’équipement et de process avec les Usineurs
Maison de la Mécanique, 45 rue Louis Blanc - 92400 Courbevoie
Tel : 01 47 17 64 31
http://www.amics.fr

 

FIM
Fédération des Industries Mécaniques
39 rue Louis Blanc - 92400 Courbevoie
Tel : 01 47 17 60 00
http://www.fim.net

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.