L'activité de la fabrique de meubles Dernière mise à jour le 28/04/2016

L’installation

La création est surtout utilisée pour l’activité de fabrication de pièces uniques, de meubles en petites séries, de restauration ou pour la fabrication qui exige moins d’équipements. Les artisans s’installent souvent comme ébénistes, et, s’ils industrialisent leur fabrication, deviennent des petites entreprises de fabrique de meubles. Le coût des équipements neufs est également très dissuasif.

La reprise concerne soit un artisan qui évolue vers la petite entreprise, soit un ancien salarié qui rachète le fonds, dont la valeur dépend principalement du matériel de production (estimé en fonction de son état de vétusté). Le professionnel rachète également le stock de bois et les meubles en cours de fabrication. Dans un premier temps les locaux sont souvent loués.

 

Les investissements

Le matériel de fabrication représente la plus grande part des investissements. La robotisation se développe, conduisant les entreprises à s’équiper de machines sophistiquées dont les coûts d’acquisition sont élevés. Par ailleurs, le professionnel doit acquérir et entretenir des véhicules de livraison (la solution d’un transporteur sous-traitant est souvent moins onéreuse). La reprise d’une affaire en phase d’installation permet d’acquérir véhicules et matériel d’occasion, sous réserve qu’il soit aux nouvelles normes de technicité.

 

La gestion

Le suivi au quotidien

Le fabricant suit essentiellement son carnet de commandes afin de planifier les commandes de bois et de réduire ainsi les stocks et d’organiser le travail pour éviter les périodes de sur et de sous-activité du personnel. Il calcule le ratio de perte entre le volume brut de bois acheté et le volume des chutes résultant de sa fabrication (moins de 20%).

 

Les recettes de l’activité

Les recettes sont constituées principalement par la vente des produits finis livrés aux clients. L’artisan devra obtenir de ses clients particuliers ou négociants intermédiaires des acomptes à la commande et en cours de fabrication si le délai de réalisation excède deux mois. Les ventes sont soumises à une forte saisonnalité, 40% du chiffre d’affaires étant réalisés sur les quatre derniers mois de l’année.

 

Les charges à surveiller

Avec plus de 30% du chiffre d’affaires, les achats sont le poste le plus important. Suivent les charges de personnel variant entre 17 et 21% selon la taille de l’entreprise. Enfin, l’amortissement du matériel et surtout la maintenance, représentent également une charge importante.

 

La maîtrise du résultat

Le résultat dépend de la capacité à rentabiliser les investissements qui devront être strictement adaptés au type de fabrication et d’activité. Il faut limiter les stocks au maximum et maîtriser le coefficient de perte à la fabrication (moins de 20%). Il faut surtout maîtriser les charges de personnel.

 

La gestion financière et les besoins en trésorerie

Les fonds propres doivent être suffisamment importants (plus de 30% du chiffre d’affaires) pour dégager un FDR positif permettant de couvrir au minimum 1 mois de chiffre d’affaires. En effet, le BFR est important (40 à 50 j de chiffre d’affaires) du fait du poids des stocks, mais également du délai clients (notamment en présence d’une clientèle d’entreprises).

 

  Fabrique de meubles
Evolution du nombre de création

 

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

 

1 117(1)

1 183

1 207

1 251

1 343

1 432

1 495

Les ratios de gestion clefs

Chiffre d'affaires moyen

Marge brute

Excédent brut d'exploitation

Rotation des stocks

Crédit clients

Crédits fournisseurs

Besoin en fonds de roulement

181 K€ (2)

63,70 % du CA

25,82 % du CA

86 jours de CA

44 jours de CA

104 jours de CA

65 jours de CA

(1) Source : Insee, Démographie des entreprises et des établissements - champ marchand non agricole, Créations d’entreprises.

(2) Source : Moyenne indicative élaborée à partir de données Insee "Données du compte de résultat et bilan pour les personnes physiques", 2009 & 2010. Données exprimées en % et jours de chiffre d'affaires.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.