Les points de vigilance de la démolition et du terrassement Dernière mise à jour le 31/08/2016

Les principales difficultés du métier

Les entreprises du secteur sont très dépendantes de la conjoncture du BTP. Malgré la reprise de l'activité du bâtiment amorcée fin 2015, les professionnels du secteur sont exposés à plusieurs difficultés :  

 

• L’intensité de la concurrence :

Traditionnellement tournées vers les grands chantiers, les majors du secteur s’intéressent de plus en plus aux marchés moins importants. Les petites entreprises se trouvent donc menacées par cette concurrence.

 

• L’organisation du marché et de la concurrence :

Le système des appels d’offres, dans un contexte de forte concurrence, favorise la baisse des prix et des marges. Beaucoup d’entreprises ont tendance à tirer les prix vers le bas pour obtenir des marchés.

 

• Le poids des investissements :

Le professionnel a souvent tendance à vouloir investir dans du matériel lourd pour développer son chiffre d’affaires et éviter les coûts de location. Il faut surtout s’assurer de l’intérêt financier réel de l’investissement en tenant compte de son taux d’utilisation, de ses coûts de maintenance, assurance, immobilisation, etc.

• L’évolution de la réglementation :

La réglementation sur le traitement des déchets, de plus en plus stricte, impose à la profession des charges de fonctionnement beaucoup plus lourdes. La politique de fermeture de nombreuses décharges pénalise fortement les entreprises qui s’étaient implantées à leur proximité.

 

Dans ce contexte, les professionnels qui réussissent sont ceux qui font preuve de rigueur et d’opportunisme dans leur stratégie d’investissement et de développement. Notamment, il est important de stabiliser l’entreprise après chaque phase de croissance (nouvel investissement, nouvelle embauche, nouveau gros chantier…) sans chercher à précipiter les étapes.

 

  Construction
Evolution du nombre de défaillance

 

2015

2014

2013

2012

2011

2010

 

15 503 (1)

16 112

15 737

15 597

15 569

16 291

Taux de survie au-delà des 5 premières années

Terrassements divers, démolition

Terrassements en grande masse

Moyenne tous secteurs

65,4 % (2)

79,6 %

51,9 %

(1) Source : Banque de France.

(2) Source : Insee, Taux de Survie à 5 ans pour la génération 2006.

 

Voir un autre secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.