1
Réfléchir à la création de mon entreprise

60 min

pour tout savoir
sur cette étape

Quel planning pour votre projet ?

Une véritable gestion de projet doit être mise en place pour éviter d’oublier certaines actions ou de vous tromper quant à leur programmation dans le temps. Mais aussi pour suivre l’avancement de votre projet et rester mobilisé ! 

Travailler en mode projet 

Planifier, c’est d’abord répertorier l’ensemble des tâches et démarches que vous aurez à accomplir (voir plus bas). Une fois cet inventaire effectué, vous pourrez alors bâtir un planning estimatif, prenant en compte :

  • la priorisation des tâches (lesquelles sont obligatoires, lesquelles sont facultatives, mais “aidantes”) ;
  • leur séquençage dans le temps (à anticiper dès le début, à faire tout à la fin) et les liens entre elles (sont-elles indépendantes les unes des autres ou devez-vous les effectuer dans un certain ordre ?) ;
  • leur durée ;
  • éventuellement : les ressources nécessaires pour les effectuer. 

Afin de garder une vision “macro” de ce planning d’ensemble, vous pouvez utiliser un outil type “diagramme de Gantt”, qui permet de lister des tâches et de les articuler entre elles dans le temps. Si cet outil vous semble trop complexe, une simple feuille de tableur avec la liste des tâches identifiées organisées dans le temps peut très bien faire l’affaire.

Anticiper

Comme tout projet, il y a souvent un écart – parfois grand ! – entre les prévisions et la réalité. Certaines tâches sont plus rapides que prévues, a contrario, certaines se révèlent beaucoup plus longues et difficiles que vous ne l’aviez anticipé. Il ne faut pas vous en inquiéter outre mesure, car cela est inhérent à tout projet. Néanmoins, et c’est tout l’intérêt du planning, le fait d’avoir une vision claire des échéances importantes peut vous éviter de vous trouver bloqué à certaines étapes clés.

L’anticipation est donc le maître mot, comme le sont la réactivité et la souplesse d’organisation.

Avoir une vision des grandes étapes de votre projet d’entreprise 

  • Définir votre projet et vos motivations

Avant même de commencer vos démarches de création, vous devrez essayer de concevoir votre projet dans toutes ses dimensions, d’en percevoir non seulement les atouts, mais aussi les enjeux et les difficultés auxquelles vous pourriez être confronté.

Cela implique d’avoir pris en compte tous les changements que la création de votre entreprise va engendrer dans votre vie tant professionnelle que privée. Il s’agit ici de vous assurer que vous êtes prêt à mettre en œuvre votre projet.

N’hésitez pas à vous rapprocher des réseaux d’accompagnement qui peuvent vous orienter et vous permettre d’échanger avec des entrepreneurs sur leurs expériences.

Faites-vous accompagner dans votre démarche le plus en amont possible : c’est l’une des clés de réussite de votre projet. 

– Réfléchir à la création de mon entreprise
Qui peut vous accompagner

  • Étudier le marché et formuler votre offre

Connaître l’état et les pratiques du marché sur lequel vous souhaitez entrer est primordial pour proposer une offre adéquate. Faire votre étude de marché vous permettra d’identifier vos concurrents, leurs atouts comme leurs faiblesses, et de repérer quels sont les besoins de la clientèle. Cela vous permettra de confronter votre projet à la réalité du marché et d’affiner votre offre pour la rendre plus pertinente.

 Faire mon étude marché
– Définir mon activité
 Fiches informations sectorielles

  • Choisir un statut juridique et fiscal

Le statut juridique et fiscal de votre entreprise va conditionner en partie l’exercice de votre activité et son impact sur votre vie quotidienne (notamment au niveau du régime de protection sociale). Inversement, votre situation personnelle au moment de la création d’entreprise peut conditionner le choix du statut. C’est donc une étape clé de votre projet où, là encore, l’accompagnement est un facteur décisif de réussite.

– Choisir mon statut juridique
– Quelles formalités pour créer une entreprise individuelle ? 
– Quelles formalités pour créer une SARL/EURL/SAS ou SA ?

  • Faire votre business plan

Réaliser votre business plan vous permettra de structurer votre projet et d’en voir les points d’amélioration possibles. Ne négligez pas cette étape : le business plan est un support indispensable pour solliciter des financements. Il doit prouver la faisabilité financière et économique de votre projet et convaincre vos interlocuteurs et partenaires de vous faire confiance. Cette étape est cruciale : entourez-vous de professionnels, un expert-comptable par exemple, qui sauront vous conseiller efficacement.

– Rédiger mon business plan

  • Trouver des financements

Lorsque vous aurez réalisé votre business plan, vous devrez rechercher des solutions de financement. Elles sont multiples : épargne personnelle, emprunts bancaires, etc. Vous avez également la possibilité de faire appel aux réseaux d’aides aux créateurs, qui peuvent vous accorder des prêts d’honneur qui faciliteront vos démarches pour obtenir un prêt bancaire. Pensez également à vous renseigner sur les subventions auxquelles vous pourriez avoir droit.

– Trouver des financements et des aides 

  • Effectuer vos formalités

Pour que votre projet se concrétise enfin, vous devrez immatriculer votre entreprise, c’est-à-dire la faire enregistrer auprès de l’autorité administrative compétente. Ces formalités remplies, vous aurez officiellement créé votre entreprise.

– Comment immatriculer votre entreprise ?
– Les documents et modalités d’immatriculation de votre entreprise   

  • Organiser votre activité

Votre entreprise créée, vous devrez désormais vous occuper de finaliser votre organisation, afin d’assurer une bonne gestion quotidienne de votre activité.

 Lancer mon entreprise

 

 

Le conseil de Sophie

Conseillère Professionnels au Crédit Agricole

Le conseil de Sophie, conseillère Professionnels au Crédit Agricole

La création d’entreprise est une aventure qui demande de l’endurance, l’envie doit vous guider ! Vous devez, à ce stade du projet, prendre le temps de la réflexion, mettre vos idées au clair et bien évaluer vos motivations au regard des exigences de votre projet.