5.
Rédiger mon business plan

45 min

pour tout savoir
sur cette étape

Les différents tableaux de bord en entreprise

Les différents tableaux de bord en entreprise

En entreprise, les différents tableaux de bord sont des outils essentiels à une bonne gestion. Du court au long terme, ils sont la clé de la réussite de votre entreprise.

Le principe du tableau de bord

D’une manière générale, le tableau de bord en entreprise offre une vision globale et concrète des données essentielles de l’activité sur une année. Chiffre d’affaires facturé, chiffre d’affaires encaissé, taux de marge sur achat, nombre de factures, nombre de jours, charges variables et charges de fonctionnement… le tableau liste les indicateurs les plus pertinents pour, d’un coup d’œil, parvenir à leur donner du sens.

Le tableau de bord est un outil essentiel dans la gestion et la stratégie de l’entreprise. Synthétique et efficace, il permet de :

  • Comparer les réalisations avec les objectifs fixés
  • Analyser les écarts et visualiser leurs causes
  • Identifier des tendances – parmi plusieurs types de prestations par exemple
  • Déceler rapidement les mauvais fonctionnements ou les anomalies

Pour jouer son rôle, le tableau de bord doit être complété et suivi d’une manière régulière et fréquente.

Grâce au choix des indicateurs, il est flexible et peut servir plusieurs fonctions : on trouve alors différents types de tableaux de bord.

Les différents tableaux de bord

Quel type de produit privilégier ? Serait-ce pertinent d’embaucher ? Votre année a-t-elle été rentable ? Votre tableau de bord vous donne toutes les informations essentielles, et peut servir de nombreux objectifs.

Le tableau de bord de gestion

Le plus souvent, lorsqu’on parle de tableau de bord en entreprise, il s’agit d’abord du tableau de bord de gestion.

Il est l’outil du gestionnaire pour suivre l’évolution des résultats, et contrôler les écarts entre les prévisions et le réel effectif. On l’appelle aussi tableau de bord budgétaire, dans la mesure où il est un outil financier, qui permet de visualiser la performance de l’entreprise de manière synthétique.

Outil de pilotage à moyen terme, il est réalisé sur une base mensuelle, pour rester réactif en cas d’imprévu ou lorsque les finances de l’entreprise montrent des difficultés comme le manque de trésorerie par exemple.

Le tableau de bord stratégique, prospectif ou équilibré>

Le tableau de bord dit « prospectif » ou « équilibré » (Balanced Sorecard en anglais) est un outil de stratégie pour contrôler les activités et la performance d’une entreprise au travers de 4 axes :

  • Client : quelle perception le client a-t-il de l’entreprise ?
  • Processus interne : qu’est-ce qui fait la performance de l’entreprise au sein de son organisation ?
  • Apprentissage : comment améliorer la performance de l’entreprise ?
  • Financier : les résultats, la vision des actionnaires

Il est un outil de stratégie à long terme qui permet d’aller au-delà des aspects financiers, vers un équilibre global. Il permet une vraie stratégie d’organisation sur le long terme, et certaines entreprises ne le complètent que tous les ans.

Le tableau de bord opérationnel ou de performance

Le tableau de bord opérationnel permet de vérifier en temps presque réel la performance des plans d’actions et des stratégies mises en œuvre. Il ne peut être construit qu’à partir d’une stratégie d’entreprise clairement définie.

Il est un outil à très court terme, et peut être tenu tous les jours, toutes les semaines ou tous les mois.

Bien construire son tableau de bord

S’il existe des modèles de tableau de bord, il est essentiel de construire un tableau 100 % personnalisé, qui, pour être efficace, devra comprendreles bons indicateurs, c’est-à-dire ceux qui sont les plus pertinents en fonction de votre activité comme en fonction de vos objectifs.

Qu’est-ce qu’un bon indicateur ?

On peut dire qu’un bon indicateur est :

  • Pertinent, c’est-à-dire qu’il est un vrai levier d’action
  • Quantifiable, lisible, qui peut être interprété
  • Fiable, avec des données contrôlées et valides
  • Régulièrement actualisé

Les indicateurs clé

Il existe de très nombreux indicateurs, que l’on peut classer en 4 catégories :

    • Les indicateurs de performance, ou « KPI », les plus utilisés. Taux horaire, taux de marge par client, évolution des prix de vente, délais de règlement, solde de trésorerie… ils peuvent être des indicateurs de performance économique comme de performance financière.

Les indicateurs de qualité

  • Ils sont parfois plus difficiles à chiffrer que les autres indicateurs.Ils peuvent être le taux de fidélisation clients, le taux de recommandation, le taux de retours clients…
    • Les indicateurs d’efficacité, qui permettent d’évaluer l’organisation et les méthodes de l’entreprise, avec la durée moyenne d’attente pour un rendez-vous, le délai de traitement d’une commande, les taux de rotation des stocks, le ratio entre les heures travaillées et les heures facturées….
    • Les indicateurs de pilotage, pour vérifier le déroulement du processus : nombres de chantiers, taux d’occupation, nombre de visites, fréquentation du site internet, demande de devis…

    Les indicateurs doivent être adaptés à l’objectif du tableau. Le tableau de bord opérationnel comprend par exemple, en priorité, des indicateurs de pilotage et des indicateurs de performance. Enfin, il vous faudra construire un tableau clair, à compléter, vérifier et analyser très régulièrement.