3
Définir mon activité

130 min

pour tout savoir
sur cette étape

Quelles charges spécifiques en tant que franchisé ?

Pour évaluer l’activité, la pérennité et la rentabilité de votre future franchise, vous devez être particulièrement vigilant sur le montant des droits d’entrée et les redevances.

Le montant des droits d’entrée et les redevances 

L’adhésion à un réseau se fait la plupart du temps contre versement d’un droit d’entrée, auquel se rajoute le paiement de redevances en cours d’exploitation. 

Ces frais ne sont pas négligeables, mais le chiffre d’affaires et le retour sur investissement peuvent être rapidement à la hauteur des efforts financiers consentis.

  • Le droit d’entrée 

Le droit d’entrée est une somme que vous devez régler, la plupart du temps, pour adhérer à un réseau.

Son montant varie fortement selon le secteur d’activité choisi, mais également selon la notoriété de l’enseigne.

De façon générale, le droit d’entrée correspond à la facturation de ce qu’en tant que nouvel adhérent vous trouverez comme avantages lors de votre adhésion au réseau, c’est-à-dire le plus souvent le pouvoir d’attraction de la marque sur les clients et les services apportés par le franchiseur pour l’aide à l’ouverture :

– la recherche d’emplacement ;

– la publicité d’ouverture ;

– la formation initiale ou la transmission du savoir faire. 

Le montant à payer peut être conséquent lors de l’adhésion (notamment dans le secteur de la restauration), mais il est surtout à mettre en rapport avec le niveau d’assistance initiale dont vous bénéficierez à l’ouverture de votre point de vente.  

  • Les redevances (ou royalties)

Les redevances sont des contreparties financières contractuellement définies, payées par les franchisés à leur tête de réseau.

Elles correspondent à la rémunération du travail de formation continue, d’assistance, de soutien et d’animation du réseau, fourni par le franchiseur. Elles représentent en moyenne 4 à 6% du chiffre d’affaires lorsqu’elles sont proportionnelles au chiffre d’affaires réalisé. Certaines enseignes ont opté pour des redevances forfaitaires.

À ces redevances, il faut rajouter une contribution payée par chaque franchisé pour le financement de la publicité et des campagnes de communication au niveau national : la redevance publicitaire. Il est important que chaque franchisé sache en début d’exercice, de combien dispose le franchiseur en budget publicitaire, et comment celui-ci souhaite l’investir.

 

Pour en savoir plus, consultez également nos questions-réponses juridiques sur la franchise.

 

 

Approfondir un secteur d'activité

Pour parfaire votre connaissance du secteur d’activité sur lequel vous souhaitez vous lancer, le Crédit Agricole met à votre disposition plus d’une centaine de fiches d’informations sectorielles.

Ces outils, utilisés également par les experts du Crédit Agricole, compilent les informations nécessaires à la construction de votre business plan et à la maîtrise de votre marché. Vous y trouverez des données clés sur votre marché, ses atouts et ses freins, les indicateurs standards le caractérisant ou encore sa réglementation.

Veuillez sélectionner le secteur et le secteur d'activité.

Le conseil de Clotilde

Conseillère Professionnels au Crédit Agricole

Le conseil de Clotilde, conseillère Professionnels au Crédit Agricole

Votre projet commence à prendre forme, vous démarrerez bientôt votre activité. Pensez à vous protéger, vous et vos proches, ainsi que votre activité avant de vous lancer !