6
Trouver des aides et des financements

40 min

pour tout savoir
sur cette étape

Pourquoi et comment faire une levée de fonds ?

Vous avez besoin de fonds pour lancer une nouvelle activité avec des investissements importants ou développer votre entreprise ? Vous pouvez envisager un financement extérieur non bancaire auprès d’investisseurs dans le cadre d’une levée de fonds.

À qui s’adresse la levée de fonds

La levée de fonds concerne les projets à fort potentiel de développement à 3-5  ans.

Il s’agit de projets nécessitant :

- de la recherche et développement pour développer un produit ;

- du temps pour se développer commercialement ;

- des investissements conséquents et des revenus décalés dans le temps.

Le principe de la levée de fonds 

En fonction de la phase de croissance de votre entreprise et de ses besoins, le financement via une levée de fonds prendra des formes différentes :

- le capital amorçage pour financer le démarrage de votre activité et ses premiers besoins ;

- le capital développement pour financer le développement de l’entreprise et l’accélération de sa croissance.

Quel que soit l’objet de la levée de fonds, le principe est que des investisseurs réalisent une prise de participation au capital de votre société. Ainsi, pour collecter des fonds, vous émettez des titres de votre société et les vendez à des investisseurs. Ces titres seront affectés au capital de votre société et serviront à financer son besoin de développement.

Ces investisseurs sont des business angels, des capital-risqueurs, ou des fonds d’amorçage, qui investissent dans des entreprises innovantes en création ou dans des start-up à fort potentiel de croissance. L’objectif, pour eux, est la réalisation de plus-values à court terme (cinq ans par exemple).

Les business angels interviennent généralement sur des montants compris entre 50 000 et 500 000 euros, et les capital-risqueurs sur des montants plus élevés.

À la suite de la levée de fonds, les investisseurs deviennent actionnaires de votre société. À ce titre, ils participent aux assemblées générales et disposent des droits prévus par les statuts de votre entreprise ou par le pacte d’actionnaires, notamment en matière de distribution des bénéfices de l’entreprise. Ce partage est souvent à hauteur du pourcentage du capital détenu.

Les avantages de la levée de fonds 

Avec une levée de fonds, il n’y a pas de notion de remboursement du capital emprunté ni d’intérêts liés. Les investisseurs se rémunèrent sur les plus-values réalisées lors de la revente de leurs participations. La levée de fonds ne nécessite pas d’apport de garanties personnelles de votre part.

La société n’a pas de dettes envers ses investisseurs, et la levée de fonds renforce les fonds propres de l’entreprise. En termes de bilan financier, et de perception comptable de l’entreprise, l’impact d’une levée de fonds est très positif.

La contribution des business angels se fonde avant tout sur des critères de projet, de personnalité du créateur, d’équipe, de valeur d’entreprise, plutôt que sur des ratios et projections. La confiance est un des éléments forts de la relation entre le business angel et vous.

 En plus de contribuer au financement de votre entreprise, l’investisseur peut vous apporter d’autres éléments essentiels au développement de votre activité : un réseau, un carnet d’adresses, un accompagnement, des compétences, un savoir-faire, du conseil en gestion et en organisation. Toutefois, son rôle n’est pas d’intervenir dans le fonctionnement quotidien de votre entreprise.

La recherche d’investisseurs

Convaincre des investisseurs de participer au financement de votre projet ne s’improvise pas. Une préparation est nécessaire pour présenter son projet et séduire. Cette présentation se formalise par :

- l’executive summary, c’est-à-dire un résumé du dossier en une page ;

- le business plan, qui est une présentation détaillée du projet avec tableaux d’états financiers.

Plusieurs formats peuvent être combinés (PowerPoint, vidéo, elevator pitch).

Vous devez donner envie que l’on vous suive dans votre idée ! Évitez les pièges classiques pour renforcer l’attrait de votre projet, comme majorer nettement les volumes de ventes et le chiffre d’affaires. 

Votre personnalité étant un élément important de la relation, restez-vous même, humble, et témoignez de la maîtrise de votre projet et de votre vision. Montrez l’intérêt de votre projet en termes d’idée, de marché, de positionnement concurrentiel et sachez le mettre en avant, en répondant à cette question essentielle : comment allez-vous gagner de l’argent ?

 

 

Le conseil de Marc

Conseiller Professionnels au Crédit Agricole

Le conseil de Marc, conseiller Professionnels au Crédit Agricole

Pour convaincre vos futurs partenaires financiers de vous suivre, il est important de rester réaliste. Élaborez un scénario prévisionnel conforme à votre vision des choses, et un cas dégradé, afin d’anticiper les mauvaises surprises. Levez chaque zone d’incertitude liée au démarrage de votre activité.